Pax Pamir (2nd edition) - de Cole Wehrle - par Wehrlegig Games

Le topic tuto, tips et feedbacks sur Pax Pamir (2nd edition)

30 messages ont été fusionnés à un sujet existant : Gestion des timelines lors de fusion de sujets

41 messages ont été fusionnés à un sujet existant : Pax Pamir (2nd edition) - par Wehrlegig Games

Un jeu avec un plateau original, assez peu lisible je trouve mais c’est original.

Les cartes ont beaucoup de texte de fluff, au final l’iconographie n’est pas spécialement claire à mon goût.

Le principe du jeu et ses renversements semblait super dans les 2 vidéos que j’ai vu mais en y jouant, j’avais tellement peu de contrôle sur mon sort à cause de la rivière de cartes et du tour tellement long (partie à 5) que j’avais un peu l’impression de subir.

Mon plus gros problème c’est cette règle de victoire immédiate si tu as 4 points d’avance à l’issue d’un décompte.

Ma partie s’est terminée au milieu du 4ème tour. Nous étions 3 britanniques, 1 afghan et 1 russe.

Arrivée au tour du joueur russe, il a posé un partisan britannique devenant le 4ème britannique et a déclenché immédiatement le décompte en achetant la carte. Il avait donc 2 d’influence (avec son partisan) et nous 3 n’avions à ce moment là qu’1 d’influence.

Il a donc eu 5 points et nous 3 seulement 1 point [(3 + 1) / 3 = 1,33 ; Arrondis à l’inférieur -> 1 point chacun]
Fin du GAME avec la règle des 4 points d’avance.
Gosse frustration, je n’ai rien pu faire de plus en 3 petits tours de jeu.

L’explication a durée plus longtemps que la partie. Bref, pas cool :frowning:

Plus les joueurs s’améliorent plus tes parties durent en longueur, car coalitions et actions contre le joueur en tête deviennent un réflexe, ce jeu incite à une vigilance permanente. Une/deux premières parties que durent l’assimilation des subtilités de jeux cette vigilance fait souvent défaut.

Ceci étant dit suite à nouvelle parie hier soir je me dois de vraiment souligner combien ce jeu est exceptionnel.

Point règle: lorsque une carte Dominance est acheté ou glisse hors du marché il y a scoring,

si il y a écart de 4 blocs ou plus c’est un « scoring aux blocs » ctd c’est le joueur ayant le plus de faveurs

auprès de la faction dominante qui score 5 PV, mais si cet écart de 4 blocs n’est pas atteint alors on effectue un « scoring aux cylindres » c’est alors le joueurs qui a placé le plus de cylindre en jeu (sur des cartes (c’est un espion) ou sur la map (c’est une tribu)) qui score 3 PV

Partie à 3 joueurs

1 pro Russe (moi) faction jaune

1 pro Afghan faction verte

1 pro Britannique faction rose

Manche 1

Etant sympathisant Russe donc je réussie dans les premiers tours à placer un totale 9 blocs jaune (Russe) et trois tribus en jeu (contre 4 blocs Britannique (Rose) + 1 tribu pour le joueur adverse et 1 tribu pour l’autre), apparaît l’arrivée bienheureuse d’une carte Dominance pour « photographier » prendre acte d’un scoring, une avenue royale pour une première victoire de manche s’offrait a moi, à mon prochain tour j’achète la carte Dominance est c’est plié pour un scoring aux blocs, le joueur suivant ne trouve pas de solution pour contré la fatalité a avenir, puis c’est le tour de l’autre jouer, voila qu’il assassine une carte convoité par les russes, de fait décide de changer d’allégeance deviens donc pro russe avec une faveur supplémentaire (la carte convoité assassiné) puis achète la carte Dominance me voila coiffé sur le poteau. Ce genre d’action à retournement de situation non hasardeux (qui aurai pû être contrecarré si j’avais été un peu plus vigilant) fait la signature d’un grand jeu, jusqu’a ta dernière carte joué rien n’est garantit ! le stress, les enjeux et l’implication des joueurs sont constant du début à la fin.

Manche 2

Renfrogné je préparais froidement ma vengeance ! Ayant remarqué que bien qu’'étant à égalité sur le nombre de cylindres (tribus/espion) lui et moi étions en tête, je décide de simplement renforcer mes étoiles rouge (militaire) afin de gagner les égalités, sans sortir de nouveau cyclindre pour ne pas éveiller l’attention.

A près deux ou trois tour attisé les tensions entre les deux autre joueurs (toujours dans l’optique de noyer le poisson) sort enfin la carte Dominance, il n y ’ a pas d’ecart de 4 blocs entre les factions, avec un sourire de requin j’achète la carte-> scoring de la 2eme manche au nombre de cylindre en jeu, avec égalité certe mais égalité tranché par mon avance militaire.

 

Manche 3

j’ai les deux autres joueurs fort remonté sur le dos. Je décide de radicalement changer de stratégie et de miser

le tout sur l’espionnage, avec pour double effets de sortir un nombre conséquent de cylindres (souvent deux a poser sur des cartes) et l’autre de pouvoir sécuriser mes pouvoirs bonus (la période étant sur l’espion qui plus ai) et de miner ceux de mes adversaires.

L’un de mes adversaires avait opter un combo de pouvoirs axé sur la taxation asséchant totalement mes finances et ceux de mon adversaire, je réussie néanmoins grâce a mes pouvoirs bonus a déplacer l’un de mes espions à 5 cartes de distance jusque sur la carte maîtresse de son combo de taxation. Une bouffé d’oxygène financière suffisante pour acquérir un carte supplémentaire axé sur l’espionnage, il me fallait absolument scorer avant que de nouveau bloc entre en jeu et les conditions scoring switch sur le scoring aux blocs, heureusement

la 3eme carte Dominance ne tarderai pas sortir, ce qui arriva pour mon plus grand bonheur :sunglasses:

 

Variante Empire

1 J'aime

Tu fais quoi pour les double carte dominance qui peuvent sortir sur la rivière ?

Rappel : quand une deuxième carte domination est révélée (ce qui arrive régulièrement), le scoring est déclenché immédiatement

Je n’arrive pas à me faire une idée s’il faut garder le point de règle en l’état ou s’il faut house ruler comme le proposait Chaps dans sa vidéo. Perso, ça ne me choque pas d’être sous la menace d’un scoring anticipé dès qu’une carte domination sort, mais je peux comprendre que certains n’aiment pas la dose d’aléatoire que cela induit.

je dirai simplement ceci les piles de cartes sont conscencieusement prépraré durant le setup.

L’apparition des cartes Dominances suivent un rythme de sorti dont l’aleatoirement est déjà savament dosé.

suffisamment pour permettre une anticipation des joueurs, suffisamment pour généré un contexte de pression supplémentaire ceci dès l’apparition d’une première carte Dominance, à moins d’avoir tendance à négliger/oublier l’anticipation d’une carte prochaine Dominance je ne vois aucune raison de houseruler mais franchement ce n’est pas bien difficile a anticipé même intuitivement, car sachant par exemple que depuis la dernière carte Dominance il n’ y a eu que des sortis de cartes commune il y a naturellement forte chance qu’une Dominance pointe son nez et plus il met du temps a sortir plus le risque de voir une double Dominance sortir augmente également (il faut constamment garder à l’esprit que la prochaine carte Dominance peux ce retrouvé après mélange sur le haut de sa pile), ce risque est donc fortement quantifiable, il faut juste correctement y jouer, le joueur doit estimer et inclure ce risque dans l’élaboration de sa stratégie.

autrement dit plus une carte Dominance sort tôt moins il y a de risque d’en voir apparaître une seconde, avant qu’un minimum de cartes commune sortent, l’aléatoire étant ici intelligemment cadré, on peux avec une forte assurance prevoir ces prochains coups, donc non Chaps ce trompe a vouloir houserule cette partie, il n’a simplement pas mesuré la porté du setup des cartes et eu le reflexe d’anticipation adéquat pour la gestion des Dominances.

Pour les raisons précités je pense qu’il changera rapdiement d’idée une fois qu’il aura compris l’impact de ce setup de cartes. Comme beaucoup de choses en ce jeu beaucoup de ces subtilités ne sautent pas forcement aux yeux, il aurai dû mieux assimiler cette l’équilibrage du jeu avant de proposer une tel variante contre productif sur plusieurs points.

  • cela diminuerai drastiquement la tension du jeu (la vigilance des joueurs subirai un relâchement préjudiciable qui anéantirai le côté tight non pas au niveau des gestions de ressources monétaire (qui je ceci dis au passage est du genre d'un Vitale Lacerda ctd vraiment tight) mais également et surtout tight au niveau de la densité des interactions
  • cela rallongerai artificiellement le jeu pour un plaisir ludique édulcoré
  • cela générai la progression des joueurs, je dirai même cela risque de niveler vers le bas l'apprentissage du jeu (car avec un tel timing biaisé les joueurs vont assimiler des stratégies de jeu non viable dans une vrai partie), mieux vaut que les joueurs apprennent à ce dépatouiller avec les contraintes tight du jeu le plus rapidement possible afin de rapidement gagner en maîtrise, les parties gagneront naturellement en longueur, l'aléatoire ne sera alors plus réduite qu'a sa fonction de ponctuel générateur d'opportunités/pressions... et le jeu ce bonifiera encore en intensités ;)

Je te rejoins. S’il y a bien des jeux qu’il ne faut pas analyser à chaud et juger sur une seule partie, ce sont bien ceux de Cohle Wehrle.

Dans l’éventail des possibilités, il peut arriver effectivement qu’un joueur soit en situation favorable pour un scoring et bénéficie directement d’un doublon de cartes domination, sans avoir à dégainer la moindre roupie. Oui. Et que ce scoring anticipé se traduise par un +4 PV, donc par une victoire par KO. Oui.

Hé ben c’est pas grave, ça laisse le temps d’en faire une deuxième ! ^^

 

Je rajouterai si les autres laisse faire !

Sans une préparation minutieuse finement mené en amont les échappés à + 4 points sa n’arrive plus de mon côté, ce point est le premier point contrôlé en permanence par les joueurs autours de ma table et au moindre doute les contre mesures sont immédiatement déployé. C’est désormais plus une épée de Damoclès qu’un avenue de victoire viable :wink:

Manche 2

Renfrogné je préparais froidement ma vengeance ! Ayant remarqué que bien qu »étant à égalité sur le nombre de cylindres (tribus/espion) lui et moi étions en tête, je décide de simplement renforcer mes étoiles rouge (militaire) afin de gagner les égalités, sans sortir de nouveau cyclindre pour ne pas éveiller l’attention.

A près deux ou trois tour attisé les tensions entre les deux autre joueurs (toujours dans l’optique de noyer le poisson) sort enfin la carte Dominance, il n y ‘ a pas d’ecart de 4 blocs entre les factions, avec un sourire de requin j’achète la carte-> scoring de la 2eme manche au nombre de cylindre en jeu, avec égalité certe mais égalité tranché par mon avance militaire.

Tu es sûr de toi pour l’égalité militaire ? Pour moi il ne sert que pour le scoring final, une fois les 4 cartes dominances passées. La traduction de la règle indique :

Les étoiles militaires servent à départager en cas d’égalité pour le score final.

En anglais je le comprends pareil :

Military Stars serve as a final score tie-breaker.

En ce qui concerne les cartes dominances, perso je joue comme la règle, pour moi il faut se préparer à voir la 2e carte arriver et ca peut se prévoir « à peu prêt » quand on voit le tas se réduire sans carte qui sort. Ca apporte de bons rebondissements.

Je comprends comme toi. Ce qui en fait finalement des étoiles un peu moins importantes que les autres finalement.

Good catch, bien que ce scoring final n’a rien de particulier en dehors de pouvoir doubler les points, toute la différence tiens au mot: final.

Néanmoins cela permettrai éventuellement de rajouter une couche de subtilité (une variante à creuser )! je vais poser à la question à Cole pour voir le pourquoi du comment cela ne s’applique pas au scoring courant !

Question posé

Cole I would like to know why red stars only count as tie breakers for the final scoring and not for the other scoring ?
réponse :
Because it encourages cooperation and helps players who are behind more effectively band together

Ce n’est même pas pour une égalité sur le dernier scoring mais s’il y a une égalité une fois tous les scoring appliqués. Je n’ai encore jamais eu le cas d’égalité donc en effet, ces étoiles me paraissent moins sensibles mais ces cartes restent très importantes pour supprimer des armées et espions et jouer sur les dominances donc on en achète quoi qu’il arrive. De même les périodes militaires sont assez difficiles à casser car les cartes deviennent cher donc si on n’en a pas une en main qui change la tendance, il vaut mieux avoir des cartes militaires posées pour avoir des actions gratuites sur plusieurs tours.

Merci pour la réponse de Cole. En effet, des égalités peuvent éviter de prendre trop de points par le 1er, bien pensé comme tout le reste de ce jeu :smiley:

Sur que pour moult raisons les cartes militaire ont leurs importance ^^

mais il est intéressant de discerner précisément le degrés d’impacts attribué des étoiles rouges seul pour le tie-breakage, de ce que dis Cole leurs effets à plutôt un effet à long terme et stimulerai émergences des alliances pour un effet catch up plus marqué

Au passage Cole n’a pas testé l’option d’avoir des "blocs route comptant comme une armée non combattante " (plus précisément considérez vos blocs comme étant une armée « à cheval » sur une frontière (marquant ainsi sa présence dans deux regions) autrement dit un bloc route = une armée de support sécurisant votre route et « présent » des deux côtés, une variante stimulant la constitutions rapide d’empires (joueurs régnant sur plusieurs regions) , permet de crée des réseaux de blocs favorisant l’apparition d’empires, pour un niveau de confrontation calibré à une échelle plus important. Il garde un oeil sur ma variante Empire. Si vous testez n’hésitez pas a faire un retour ici ou sur bgg !

 

Excusez-moi, mais ça ma fait rire :

Metadna, 13h36 :

Comme beaucoup de choses en ce jeu beaucoup de ces subtilités ne sautent pas forcement aux yeux, il aurai dû mieux assimiler cette l’équilibrage du jeu avant de proposer une tel variante contre productif sur plusieurs points.

Le tout en louant la grandeur et la magnificence de Wherle Cole qui ne fait que des chef d’œuvre sur lesquels il n’y a rien à modifier.

Metadna, 14h39, sur le même point, après s’être aperçu de la mauvaise interprétation d’une regle :

Néanmoins cela permettrai éventuellement de rajouter une couche de subtilité (une variante à creuser )

Metadna, 15h32 :

Au passage Cole n’a pas testé l’option d’avoir des « blocs route comptant comme une armée non combattante »
[…]
une variante stimulant la constitutions rapide d’empires (joueurs régnant sur plusieurs regions) , permet de crée des réseaux de blocs favorisant l’apparition d’empires, pour un niveau de confrontation calibré à une échelle plus important. Il garde un oeil sur ma variante Empire.

Pardon, mais je trouve ça très drôle, en trois messages et deux heures tu dis qu’il ne faut pas toucher au bijou en houserulant, avant de le faire dans la foulée.

Pardon, promis c’est pas un troll gratuit !

Alors primo Je trouve sa marrant moi aussi xD mais la vie est un cycle mon ptit @tchou

maintenant ton packtage généraliste étant vite fait sa sonne bien creux !

  • Cole est un excellent designer, si je l'ai pas encore dis le dis maintenant voila pour la louange qui manqua (c'est kdo pour remplir un peu ton sac ^^p)
  • houseruler ne veux rien dire, tu peux house ruler tout et n'importe quoi, il est ici nullement question de savoir si oui ou non il faut house ruler ce jeu (ou autre) sa veux rien dire, je réagis sur une seul variante en particulier (celle suggéré par Chaps, il y a quantité d'autres variantes je vais comme même pas t'inviter a prendre un thé tchou sur bgg) ) car on a requis mon avis. Une variante intéressante est une variante qui comble soit un défaut (ce qui n'est pas le cas avec celui de Chaps) ou soit qui offre une saveur alternative (sans dénaturé le calibrage)
Au moins j'aurai ris deux fois aujourd’hui xD

Par contre, développe très vite une variante orthographique mon bon Metadna, parce qu’en l’état, j’ai envie d’house ruler tous tes posts ! :mrgreen:

Pax Pamir : Rank (mini-extension)