Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#28 du 23 mars 2021)

Une semaine spéciale car double. Histoire de rattraper le grand nettoyage (par le feu) de printemps. Une semaine extraordinaire car avec plus de 300 votants.

Il est vrai que le nouveau système d’articles dans le forum liés en une du site apporte une meilleur visibilité à ce genre d’activité. Et c’est tant mieux car cela rend d’autant mieux compte de vos choix à vous. Que vous avez. Et que je me dois de partager.

Evidemment, cela ne simplifie pas toujours ma tâche. Je vous prie donc de m’excuser si, parfois, mon opinion concernant certains projets se ressent plus que les opinions que vous avez exprimées. C’est probablement le cas cette semaine. Un peu. J’espère… pas trop.


Le projet de la semaine (d’après vous)

Mage Noir

Sur Kickstarter jusqu’au 15 avril. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

Un jeu de cartes d’affrontement entre mages manipulant du mana pour se balancer les pires trucs à la tronche afin de mettre son adversaire à 0 PV. Oui, c’est un air connu. Et pour quelqu’un comme moi qui a passé pas loin de dix ans de sa vie à jouer quasi-exclusivement à Magic, cet air connu est comme un gros standard de la Motown que tout pousseur de son en manque de notoriété s’échine à reprendre. Dieu merci, ça s’oublie tout aussitôt…

Ici, il n’y a que quatre formes de mana. Ou six, selon comment on compte. Mais cette mana est dans un pool commun. Et, à son tour, le joueur choisit quelle mana il va ajouter au pool. Aux pools puisque deux piles sont à disposition. Et choisit enfin quelle pile il va prendre pour alimenter les sorts qu’il souhaite jouer.

Cette manipulation permanente de ressources est au cœur du jeu. Je ne suis pas de ceux qui se plaignent (plaignaient) des problèmes de mana de Magic; les grands nombres s’intéressent uniquement à la qualité de la construction des decks. Cet argument ne me parle donc pas. Mais l’idée développée dans ce projet est intéressante.


Les auteurs/éditeurs ont fait du bon boulot. Et ont eu la bonne idée d’abandonner le principe de jeu de cartes à collectionner qui était au cœur de leur première tentative l’année dernière.

Reste que c’est typiquement le genre de jeu qu’il est impossible de juger sans l’avoir testé. D’autres l’ont fait et vous trouverez des vidéos expliquant le jeu et les sensations des testeurs. Reste que cela ne peut remplacer le feeling personnel. C’est la clé de ce genre de jeu : le fun qu’on y trouve, comment sa mécanique résonne en nous.

Un starter comprenant quatre pré-construits est proposé pour environ 45€ fdpin. Difficile pourtant de ne pas lui préférer le pledge à 63 € (+9€ de fdp) qui ajoute deux extensions. Soit deux « écoles » différentes (plutôt deux façons de manipuler le mana si j’ai bien compris).

Tester à fond le deck-building demandera un investissement plus important (quasiment 130€ fdpin) qui ne semble pas raisonnable pour une première approche. Vous devriez de toute façon pouvoir acquérir ensuite en boutique le nécessaire si Mage Noir devient votre nouveau chouchou.


En ce moment chez Philibert

Promo jeux Matagot à -50%



Les autres sorties de la semaine

Stellaris Infinite Legacy

Sur Kickstarter jusqu’au 5 avril.
La page KS. On en discute.

Je vais citer @ludoano qui résume à la perfection cette campagne :

Ce KS aura eu un intérêt : me faire découvrir le jeu vidéo que je viens d’acquérir pour 1€ grâce au Humble Bundle. Si c’est pas bien foutu ça !!!

Voila, voila. Je n’ai rien d’autre à vous dire d’autre vu que l’éditeur ne s’est pas fait chier 10 minutes pour que les joueurs sachent. Comprennent. Ou même devinent. Toute l’information se résume au titre : « wow! putain, mais y’a un jeu de plateau Stellaris? Veux! Veux! Veux! ».

Vous êtes fan du jeu vidéo au point de lâcher environ 140€ sans aucune information réelle quant au jeu de plateau ? Faites-vous plaisir, montez à 200. Quitte à sauter, autant prendre un max d’élan.

Pour les autres, ceux dont le cerveau résiste encore un peu… Faut-il vraiment vous dire comment répondre à un éditeur qui ne fait pas le moindre effort pour nous ? Qui se contente d’exhiber quelques images d’un matériel mélangeant déjà vu et ennui.

Si le jeu est bon, on le trouvera plus tard. Au moins en import chez Philibert (vu la quantité de cartes, une traduction est improbable).

J’ai beaucoup de respect pour l’éditeur qui a à son actif quelques très bons jeux. Mais aussi de très évitables; comme tout éditeur. Il me faut un peu plus que des belles promesses pour dépenser le prix d’un TI4 (ou Eclipse, je ne serai pas sectaire) dans un autre 4x dont je ne sais rien. Si ce ne sont ces promesses, trop nombreuses et noyées dans de l’info pour gogo; comme les 40% de réduction sur le prix boutique… où le jeu n’ira jamais.

De belles promesses. Mais aucun effort de l’éditeur. Et un tarif difficile à justifier.



Valeria: Card Kingdoms – Darksworn

Sur Kickstarter jusqu’au 31 mars.
La page KS. On en discute.

J’adore ce jeu (et je ne suis de toute évidence pas le seul) qui reprend la mécanique de Machi Koro (Minivilles) où chacun à son tour lance un ou plusieurs dés et récolte les ressources des cartes dont le numéro correspond au score du ou des dés. Certaines cartes paient seulement pendant votre tour. D’autres pendant celui de l’adversaire. Parfois les deux… Puis d’utiliser ces ressources pour acquérir de nouvelles cartes etc.

A la différence de Minivilles, Valeria: le Royaume ne met pas le curseur sur la frustration avec une pénurie de ressources; elles sont au contraire rapidement abondantes. Mais sur l’optimisation de ses tours, de ses achats etc. en une course à la victoire.

La nouvelle extension ? Elle transforme ce jeu très compétitif en coopératif. En toute franchise, je n’en vois pas l’intérêt. Je peux être totalement dans l’erreur. Mais je n’ai jamais ressenti le besoin de jouer ce jeu autrement que tel qu’il a été conçu (ce qui n’empêche pas d’ajouter les variations des extensions précédentes^^). J’ai bien assez de bons coopératifs chez moi.


En ce moment chez Philibert

Promo Jeux Haba -50%



Heroes of Normandie - Big Red One Edition

Sur Kickstarter jusqu’au 31 mars. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

Je ne donnais pas cher de cette campagne avant son lancement. La « licence » Heroes of Normandie commence à vieillir (mais visiblement, elle vieillit bien!). Et, malgré tout l’amour que j’ai pour cet éditeur, Devil Pig Games a tout de même multiplié les conneries ces dernières années. Certaines dont il cherche encore à se relever.

Et, en même temps, je suis ravi de voir ce projet réunir plus de 1400 contributeurs à une semaine de son terme. On parle tout de même ici d’un wargame, même si moderne dans sa réalisation. Et d’un standalone servant aussi de v2.



Death Valley

Sur Kickstarter jusqu’au 27 mars.
La page KS. On en discute.

Petit jeu, petite campagne. J’en ai donc parlé lundi dans les projets se terminant. Mon avis n’a pas changé depuis :

Un peu de stop ou encore pour un ou deux joueurs, une ambiance grands espaces façon Parks, un voyage… et il est toujours difficile de juger ce genre de micro-jeu. Pas sans les faire tourner. Et retourner. Et encore. C’est en tout cas plutôt joli (ce qui n’est pas toujours le point fort de Button Shy).


En ce moment chez Philibert

offre abysse janvier 2021-01



Eternal Palace. Du placement de dés dans la lignée de Kingsburg mais avec une interaction non punitive. Mixé à un système de tableaux à assembler avec des feuilles transparentes à la façon de Canvas. Joli. Peut-être « gentillet ». Sur Kickstarter jusqu’au 1er avril. On en discute.


1815, Scum of the Earth. Tristan Hall (Gloom of Killforth) s’est lancé dans une série de petits jeux historiques à base de cartes. Après 1066, Tears to Many Mothers et 1565, St Elmo’s Pay fraîchement arrivé (chez Philibert), au tour de la bataille de Waterloo. La mécanique de la série semble bien plaire et c’est toujours aussi superbement mis en valeur. Sur Kickstarter jusqu’au 17 avril. On en discute.


Three Sisters. Le thème est sympathique et change des habitudes. Je vais faire mon vieux con mais ça fait un bien fou tous ces jeux exploitant des thèmes qui auraient été impossibles il y a encore quelques années.

Pour le thème. Et les auteurs que beaucoup semblent apprécier depuis Fleet the Dice Game un roll and write (déjà) assez costaud. Sur Kickstarter jusqu’au 1er avril. On en discute.


Dracula: Walpurgis Night. Après un Frankenstein dont personne ne semble rien savoir, l’éditeur espagnol Invedars s’attaque à Dracula. Avec un pick up and deliver (jeu de livraison) qui ne semble pas motiver les foules. Plutôt bien réalisé. Sur Kickstarter jusqu’au 13 avril. Jeu en français. On en discute.


Mixtape Massacre: Director’s Cut. Sur Kickstarter jusqu’au 8 avril. C’est moche et je vois à peine l’intérêt. Mais quasiment 1000 personnes ne sont pas de cet avis et ont envie de faire mumuse avec des slashers en standees. On n’en discute pas, la page KS.


En ce moment chez Philibert

offres mars 2021


La première partie de la revue, avec les projets se terminant, est là : Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (22 mars 2021)

13 J'aime