La revue de la semaine (2 mars 2022)

Lien vers l'article : Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#39 du 01.03.2022) - cwowd


Dans le grand plan « Cwowd-22 », le mardi est supposé être le jour où on se pose pour faire le bilan de la semaine passée. La plupart des nouveaux projets en financement participatif sont actifs depuis assez longtemps pour qu’on ait une bonne idée de leur intérêt. N’hésitez pas à vous exprimer.

Cette semaine, on a travaillé à quatre mains avec MathemW. C’est donc lui qui, cette fois, vous livrera ses opinions, je me contenterai d’ajouter mon grain de sel.


Notre coup de cœur

Unsettled

Sur Kickstarter jusqu’au 9 mars. On en discute

Comment puis-je être objectif face à ce projet ? Certaines choses ne s’expliquent pas, comme le sentiment que j’ai envers ce que produit cet éditeur (Orange Nebula). Après Vindication, et avant Spirit Fire, voici la campagne du reprint de Unsettled.


Nous sommes en présence d’un jeu de survie coopératif, se déroulant sur une planète que vous aurez choisi d’arpenter. Il est considéré comme un « puzzle game », où vous devrez faire face à divers dangers et effectuer les bons choix pour garantir la survie de votre équipage. La partie exploration n’est pas négligeable, et le jeu souhaite vous donner envie de découvrir chacune des planètes. L’accent est fortement mis sur la partie coopérative, où les décisions de groupe auront un impact sur la survie de tous. Les notions de temps et de confiance font partie des mécaniques de jeu.

Pour commencer, vous devez placer vos trois dés de focus (pour la conscience, l’émerveillement et l’énergie) pour effectuer des actions, l’un des dés étant affecté au repos. Ensuite, vous pouvez déplacer votre explorateur, déplacer votre robot et effectuer des actions gratuites avant de vous regrouper. Les différentes actions disponibles concernent les tuiles où vous vous trouvez, et font partie intégrante de la narration. Il m’est difficile de plus rentrer dans les détails, puisque chaque planète a son gameplay propre, et j’estime que cette découverte fait partie intégrante du plaisir de jeu.

jeu Unsettled - partie en cours

C’est bien / C’est pas bien

Les points positifs sont pour moi très nombreux. Ce jeu est jouable coopérativement et en solo, et la qualité de celui-ci est reconnue. Justement, nous sommes ici sur un reprint, avec l’ajout de plusieurs planètes en extensions, et le jeu est déjà éprouvé, avec une majorité de très bons retours. Chaque planète permet une certaine rejouabilité, puisque vous n’aurez pas l’occasion de tout explorer en une seule partie. Et puis j’aime aussi un système d’actions simple qui permet des développements plus complexes, et si je n’ai pas encore eu l’occasion d’y jouer, c’est l’impression que le jeu me donne.

Parmi les points négatifs, qui en rebuteront assurément certains, se trouve la barrière de la langue : ce jeu, comme Vindication, n’existe pas en français. Une localisation a plus ou moins été annoncée, mais celle-ci devrait voir le jour en 2024 (au mieux !).

Le prix peut également rebuter, puisque la boîte de base, avec deux planètes, vous reviendra à 90$, auxquels vous devrez ajouter TVA et frais de port. Les trois nouvelles planètes sont disponibles pour 75$, et la totale est à 210$ (soit environ 270€ tout compris).

Je ne vois pas d’autre point négatif, mais comme je vous l’ai dit, je suis déjà conquis, et mon seul but est de vous partager on enthousiasme !


L’avis de Thierry

Le thème pourrait être classique : l’équipage d’un vaisseau débarque pour explorer une planète inconnue. Si le jeu n’abordait pas la chose sous un regard neuf, différent : l’équipage est composé de scientifiques. Et pas, comme toujours, d’un mix et/ou de militaires surarmés. Du coup, le jeu est aussi différent : on est ici sur un jeu très “euro”, avec des missions “puzzles” à résoudre, des ressources limitées à utiliser au mieux, à optimiser.

Ce jeu est une perle. A tous les niveaux. Tout y a été pensé, mitonné, réalisé avec le plus grand soin. Et beaucoup d’intelligence. La réalisation est de toute beauté. Et le même souci de bien faire se retrouve aussi dans le narratif, de qualité. Intéressant. Excitant. Je comprend parfaitement l’engouement de … certains^^.

Seul bémol : l’excellente qualité du texte rend le jeu en version anglaise délicat. A moins d’avoir un top level en anglais (et le vocabulaire est souvent technique), vous allez perdre beaucoup du narratif. Donc en expérience. Et, finalement, en plaisir. Au tarif du bestiau, c’est impardonnable pour moi.



En ce moment chez nos partenaires

promo bal de promo 2022 - Jusqu'à 60 de réduction



Les autres sorties de la semaine

jeu Tang Garden - ExtensionSeasons - par ThunderGryph Games

Tang Garden: Seasons

Sur Kickstarter jusqu’au 17 mars. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

ThunderGryph Games nous revient avec une nouvelle extension pour son jeu Tang Garden.

Cet éditeur se démarque pour moi par la qualité de la Direction Artistique proposée dans ses jeux (outre Tang Garden, il a proposé Darwin’s Journey, Iwari ou Spirits of the Forest). Nous retrouvons donc ici les somptueuses (quoi, je suis dans l’exagération ?) illustrations qui ont fait le succès de ses précédents produits.

Je ne connaissais pas le jeu, et lorsque j’ai découvert la page, j’ai très vite été attiré par la qualité artistique justement. Mais, et c’est bien le problème, j’ai ensuite eu le sentiment d’un jeu assez classique, et n’apportant rien de spécial.


Dans Tang Garden, vous incarnez un paysagiste chinois, appelé à réaliser le plus beau jardin impérial. Vous y débutez votre tour en exécutant l’action obligatoire de construire le jardin en y ajoutant une tuile ou une décoration, symbolisée par une carte sur une tuile. Certaines tuiles « paysage » ajoutent à la beauté du jardin, puisqu’elles se placent verticalement, et donnent une impression 3D. Ensuite, vous pourrez réaliser certaines actions optionnelles comme influencer un personnage pour obtenir un bonus, et utiliser ou rafraîchir une lanterne, les lanternes apportant des actions bonus.

L’extension Seasons apporte des scénarios originaux, avec différentes manières de marquer des points ou des mécaniques particulières (comme des actions cachées pour le printemps ou un mode coopératif pour l’été). Cette extension apportera donc une certaine rejouabilité si vous avez fait le tour du jeu de base. Il vous en coûtera 45€ pour l’extension, TVA incluse, et 14€ de frais de port ; et 210€ tout compris pour l’ensemble de la collection, qui comprend également une grosse boîte, des personnages supplémentaires et toutes les extensions.

Mon avis personnel est que nous nous trouvons ici devant un jeu sympathique et familial, sans prétention, et qui vaut surtout par la qualité de sa D.A. Pas très intéressant si vous cherchez quelque chose de plus velu, mais ce n’est en revanche probablement pas un jeu trop difficile à sortir (avec malgré tout certains soucis sur l’ergonomie d’après certains retours). Cela dit, on peut se poser la question de l’utilité de le prendre sur cette campagne, sachant qu’il est disponible à prix modique d’occasion.


Il en pense quoi, Thierry ?

Un jeu avec une esthétique unique, où vous allez réellement remplir votre jardin d’éléments en volume (carton et plastique). Et qui me fait me poser la question de “c’est quand, trop ?”. Franchement, j’étais déjà à deux doigts de penser que le premier Kickstarter en proposait trop. Mais soyons réalistes : cette ‘ultime’ extension part encore comme des petits pains, je suis donc certainement dans la minorité.

Loin d’un jeu parfait (et avec même de gros défauts de conception, une mise en place-rangement délicate) mais une expérience unique. Très plaisante. Avec le sentiment, souvent, de réellement construire quelque chose. Et une belle chose. Est-ce que cela vaut les 200€ du all-in? J’en doute. D’autant plus que l’éditeur n’a pas été sans reproche. Le jeu, par contre, mérite la découverte.



jeu Lobotomy 2 Manhunt

Lobotomy 2: Manhunt

Sur Kickstarter jusqu’au 16 mars.
Le Gamefound. On en discute.

Lobotomy est un jeu coopératif de survie de type horreur. Vous y incarnez les membres d’un asile psychiatrique tentant de s’en échapper.

On est donc en quelque sorte en présence d’un Dungeon Crawler. Cette suite, ou nouvelle version souhaite se démarquer de l’ancienne en diminuant les downtimes. Mais la première version, plus noire, attirait peut-être un public différent de celle-ci.

En terme de gameplay, j’avoue ne pas avoir le temps d’approfondir, et on reste dans du bon vieil Ameritrash, vous reprendrez bien une part de Zombicide ? La différence vaudra donc surtout par son thème, et les personnages que vous incarnez, issus de la culture populaire, comme Gandalf ou Harry Potter. Ces personnages ont perdu la mémoire, et vont tenter de la retrouver au cours de leur aventure.

La boîte de base, qui devrait déjà assurer de nombreuses heures de jeu, est disponible pour 79€, auxquels vous devrez ajouter TVA et frais de port, tandis que le toujours déraisonnable all-in vous est proposé à 200€. Comme d’habitude, vous aurez une belle quantité de matériel, et si vous passez au-delà des changements de DA et que vous appréciez le style, vous en aurez pour de belles heures devant vous.


Il en pense quoi, Thierry ?

Titan Forge a globalement repris la vieille recette à succès de CMON (recette qu’on aimait beaucoup et qui a manqué un peu dernièrement) : un tarif assez mesuré pour une pelleté de figs (offertes ou en achats optionnels) librement inspirées de la pop culture. Le tout, évidemment, sur fond de créatures de cauchemars bien dégueu et de bonnes grosses figs lovecraftiennes à la louche.

Le jeu en lui-même est en effet dans la veine des Zombicide. Mais en bien plus pointu. J’espère que cette seconde édition permettra d’améliorer tout de même le temps d’installation qui était dramatique dans l’originale. Fort en thème mais au prix de mécaniques pas toujours évidentes.



En ce moment chez nos partenaires

Promo Super Meeple fevrier 2022-01



jeu 51st State Ultimate Edition - par Portal Games

51st State Ultimate Edition

Sur Kickstarter jusqu’au 8 mars.
Le Gamefound. On en discute.

Voici une réédition complète de ce jeu, comprenant donc toutes les extensions et promos déjà éditées, ainsi que la nouvelle extension No-man’s Land.

Portal Games nous propose ici le jeu uniquement en anglais, alors que la boîte de base est disponible en français (d’occasion ou chez les rares boutiques qui ont encore du stock). Cela dit, certaines extensions n’ont jamais été traduites, et si vous aimez le jeu, c’est le moyen le plus rapide de tout avoir à un prix qui reste raisonnable (entre 95€ et 100€ tout compris).

Dans 51st State, vous devez construire un nouvel état dans un univers postapocalyptique. Vous devez donc vous déployer, conquérir des territoires et éliminer vos ennemis. Chaque tour est décomposé en 4 phases : le draft de 2 nouvelles cartes ; la production de ressources à partir de vos cartes et factions ; la phase d’actions, où vous pourrez construire un lieu, faire un deal pour avoir un revenu à chaque tour, détruire un lieu (un des vôtres ou de vos adversaires si vous pouvez), effectuer l’action d’un lieu, et quelques autres ; la dernière phase est la phase de mise à jour avant de commencer le tour suivant.

En gros, nous avons ici un bon jeu, qui a eu un certain succès, mais pas chez tout le monde, je ne peux donc que vous conseiller d’approfondir vos recherches si vous êtes intéressé. Les extensions apportent assurément de la rejouabilité, mais le plus simple est peut-être de commencer par tester le jeu d’occasion.


Il en pense quoi, Thierry ?

Un jeu qui n’a jamais fait trop de bruit mais a su rester une valeur sure durant une décennie. Tout comme son grand frère Neuroshima Hex dont il reprend l’univers. Reste que dix ans, c’est long. Très long. Et plus encore dans l’univers des jeux de cartes à moteur. Même au niveau de la variété des decks, un petit nouveau comme Res Arcana fait jeu égal à mon avis. Reste son univers post-apo très particulier. Et un moteur efficace.



En ce moment chez nos partenaires

destockage de jeux blackrock games fevrier 2022-01



Un truc à ajouter, Thierry ?

Starship Interstellar. Tous les joueurs collaborent pour réaliser un vaisseau capable d’emmener l’humanité vers une nouvelle destination, la Terre étant menacée par la fin de vie du Soleil. Mais à la fin il ne reste qu’un gagnant. Dommage, le compétitif pseudo-coop fonctionne rarement. Et semble tellement mal venu en ces derniers jours de l’humanité où on rêverait de la voir, là au moins, unie et œuvrant ensemble à son salut. Sur Kickstarter jusqu’au 15 mars. On en discute.


Twin Palms. Un petit jeu de plis assez fraichement réalisé. Comme un air de vacances. Qui devrait être livré à l’automne. Et sera donc probablement oublié bien avant l’été suivant. Rien de bien innovant sinon là-dedans, à part de jouer ses cartes par deux avec une valeur fonction de la paire jouée. Si vous avez un jeu de 52 cartes chez vous, vous pouvez tester. Sur Kickstarter jusqu’au 22 mars. Sa page KS.


jeu Fantasy Commander

Fantasy Commander. Du jeu d’affrontement qui peut se jouer avec trop de modes pour que je les cite. Avec des figurines en résine. Sur hexagones mais sans rien pour regrouper les figs. Et venant d’un éditeur qui n’a pas brillé dans le passé par son respect des droits et propriétés intellectuelles.

Pour l’anecdote (parce que tout ce que je viens de signaler devrait suffire à partir en courant) : éditeur ukrainien, pas sur que ce soit un bon investissement par les temps actuels. Sur Kickstarter jusqu’au 18 mars. On en discute.


Fantasy Village. Aucun lien de parenté, du décor en panneaux HDF signé e-Raptor. Sur Kickstarter jusqu’au 10 mars. On en discute.


Ahau – Rulers of Yucatán. Un euro apparemment assez costaud sur des affrontements entre Mayas dans la péninsule du Yucatan. Le genre qui devrait donc faire recette; loupé. Dommage d’avoir quasiment plus vendu l’authenticité historique que les mécaniques du jeu. Sur Kickstarter jusqu’au 19 mars. On en discute.



Lire la suite, avec les projets se terminant…

13 « J'aime »

Et même pas de remettre les « $ » du bon côté du nombre, ça se relâche.

LOL j’allais le faire puis je me suis dit que personne ne le remarquerait :slight_smile:

Et venant d’un éditeur qui n’a pas brillé dans le passé par son respect des droits et propriétés intellectuelles.

Enfin la licence Confrontation était déjà morte depuis 15 ans et son revival a capoté, j’imagine qu’on peut leur passer l’inspiration artistique de leurs wolfens dans la mesure où le jeu n’est pas un copié collé. Apres celui-ci je trouve qu’il manque d’originalité et je n’aurai pas le temps. Mais j’aime beaucoup leurs propositions sur Legend of Signum qui même si très inspirées de l’époque Rhakam au début tendent à donner du neuf.

Le conflit actuel n’empêchera visiblement pas la sortie de mars de leur patreon. Pas sur qu’ils soient localisés physiquement en Ukraine, il me semble qu’ils travaillent depuis l’Angleterre.

Je voulais commenter la dernière news

Mais ça redirige ici, et j’ai rien trouvé d’autre sur le forum.
Petit problème de lien entre article et forum ?

Moi aussi je voulais commenter.

Un peu le pendant SF de Vindication (mais les deux jeux ont seulement en commun de reprendre un thème fort au service d’un vrai eurogame*)*.

Parce que là y a une étoile (y en a même deux) alors je me disais que ça devait amener à une précision (qui dit probablement que le thème fort dans Vindication faut quand même le dire très vite, parce que t’as beau accumuler de la « sagesse », de la « force », de la « dextérité », à la fin c’est toujours exactement la même mécanique quelque soit la caractéristique, du coup finalement ce ne sont que des cubes de couleurs (ou alors ce n’est pas une étoile qui renvoie à une note de bas de page mais juste un smiley qui a dégénéré ? :thinking:)).

Bonne question… je ne sais plus…

Et mon Notion n’aide pas, j’ai ça :

Un peu le pendant SF de Vindication (mais les deux jeux ont seulement en commun de reprendre un thème fort au service d’un vrai eurogame).

Donc les astérisques sont arrivées ensuite, sur wordpress. J’ai peut-être voulu mettre un bémol lié à mon avis perso sur Vindication puis renoncé par peu utile ? Je ne suis de toute façon pas satisfait de ma phrase, je n’avais pas envie de lier les deux jeux tant ils sont différents…

Après, mieux vaut ne pas espérer que ce jeu fasse une Mechs vs. Minions bis.

C’est quoi le soucis avec Mech vs Minions ?
J’ai eu l’occasion d’y jouer que deux parties de tuto, mais ça me semblait bien, et le jeu semble avoir bonne réputation globalement j’en ai tjs entendu que du bien (et BGG rank quasi top 50).

1 « J'aime »

Ben… justement :wink:

1 « J'aime »

Ok je viens de comprendre :smiley:

1 « J'aime »

Il y aussi Gigawatt qui est sur KS actuellement GigaWatt - a Power Play for the Future, via @Kickstarter GigaWatt - a Power Play for the Future by Play for the Future — Kickstarter

Pourquoi ne pas la retirer dans ce cas ?