Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#29 du 30 mars 2021)

Le thème de la semaine est original : les campagnes multiples. Un éditeur, une page KS mais plusieurs jeux. Une façon de faire qui donne rarement de bons résultats. Il est assez facile de comprendre pourquoi, entre dilution du message et sentiment de se faire forcer la main.

A ce petit jeu, un éditeur (et probablement pas plus) a déjà montré que c’était pourtant possible avec une offre homogène. Malheureusement pour les autres, ce n’est généralement pas le cas.


Le projet de la semaine (d’après vous)


Clash of Deck

Clash of Deck by Grammes Edition — Kickstarter

Sur Kickstarter jusqu’au 15 avril. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

C’est gratuit. Ou quasiment (2€ de frais de port). Ce qui explique une grosse partie du succès de cette campagne. Mais c’est aussi un bon jeu qui nous est proposé, comme un Hearthstone de poche; ou, au moins, c’est une jeu qui était très intéressant quand il était gratuit.

Est-ce que cela fait la moindre différence ? Ca dépend. Ca dépend de comment chaque cerveau perçoit la subtilité. Dans mon cas, je sais qu’il y a différence : je pardonne bien des choses (ou ne les attend pas) d’un jeu en print and play; je ne les laisse pas passer pour un jeu que je paie. Peut-être êtes-vous différent. Plus probablement, vous ne le savez pas réellement. Gardez donc tout de même à l’esprit que la plupart des avis, y compris le mien, correspondent à des joueurs qui ont essayé un jeu livré avec un magazine dont il a fallu découper les cartes.

Et ce jeu était bon. Simple, comme on peut s’y attendre. Mais bon, rapide et, plus intéressant encore, addictif.

Et je n’ai franchement pas envie de m’étendre plus : vous avez 2€ à payer pour les frais d’envoi. Yes, it’s a trap! Le monsieur espère plus tard vous vendre des decks d’extension. Mais il a la bonne idée de vous faire goûter gratuitement (ou presque). Alors, goûtez. Et si vous appréciez, au point d’avoir envie plus tard d’étendre le jeu, ce sera de l’argent bien dépensé. Si vous l’aimez un peu, vous l’aurez. Si vous n’appréciez pas… vous trouverez bien un heureux (humain, association, école…) à qui faire plaisir.

Allez, je vais de ce doigt mettre ma pièce. Histoire de montrer l’exemple.


En ce moment chez Philibert

Promo jeux Matagot à -50%



Les autres sorties de la semaine


Robinson Crusoe Collector’s Edition

Sur Gamefound jusqu’au 13 avril.
La page Gamefound. On en discute.

Pas en français. Pour qui, à cause de quoi ? Peu importe, le résultat est le même au final : Portal Games n’a pas réussi à s’entendre avec les détenteurs des droits pour la France (le français). Nous ne vous remercions pas.

Ou peut-être, au contraire, doit-on vous remercier ?

Parce que tout est terriblement onéreux dans cette campagne. Et l’utilité… au moins discutable. En jouant aux versions précédentes, vous avez ressenti le besoin de figurines ? Vous n’avez pas eu au contraire l’impression qu’il y avait déjà bien trop à faire ? Le camp en maquette, a-t-il réellement le moindre intérêt ?

Et quitte à faire une édition Collector, pourquoi ne pas avoir proposé un insert haut de gamme qui facilite réellement la mise en place/rangement ? Pourquoi ne pas avoir intégré l’extension Voyage of the Beagle, qui devrait bénéficier d’une nouvelle édition;… bientôt ?

Cette Collector Edition en a peut-être le nom. Mais elle manque de grandeur. L’ajout de plastique en met pourtant plein la vue; si c’est ce que vous attendiez…

Evidemment, on perd le nouveau livre d’aventures (une cinquantaine de scénarios. Certains nouveaux, d’autres d’anciens retravaillés). Et ça, c’est assez embêtant pour qui aime ce coopératif particulièrement difficile. Surtout que la traduction n’a jamais été particulièrement réactive pour cette gamme.



Factory Funner, Bear Raid, and Ghosts of Christmas

Sur Kickstarter jusqu’au 16 avril. Jeux en français.
La page KS. On en discute.

Boardgametables (qui est un éditeur de jeu même si à l’origine un fabricant de tables pour joueurs) est devenu un habitué des campagnes à plusieurs jeux. Pire : avant eux, l’adage était généralement que cette formule ne fonctionnait pas. Comme toutes les règles, personne n’avait trouvé comment la contourner.

Au programme :

Ghosts of Christmas est une rethématisation d’un jeu asiatique sorti en 2019, Time Palatrix. Vous n’en avez probablement jamais entendu parler, malgré de bons retours, sa distribution étant confidentielle comme souvent avec les petits jeux de « là-bas ».

En résumé : il s’agit essentiellement d’un jeu de plis où ceux-ci (les plis) se jouent trois par trois (passé, présent, futur). A vous d’anticiper la façon dont ces trois plis vont se dérouler alors que les cartes sont jouées « dans le désordre ». Petite subtilité : le but n’est pas de gagner des plis mais de prévoir combien vous en gagnerez. Et d’y arriver.

J’aime bien les jeux de plis (des fois que vous en doutiez), celui-ci est vraiment totalement à part. A posséder dans toute belle ludothèque (même si, franchement, ils ne se sont pas foulés niveau thème…) qui aime bien sortir des sentiers battus.


Factory Funner. Là aussi, une réédition relookée. D’un jeu de pose de tuiles que j’adore où les joueurs doivent organiser une successions d’usines/machines en devant en permanence soigner leur approvisionnement en différentes ressources (4, de couleurs différentes). Chaque élément de votre usine nécessite certaines ressources/couleur(s) en entrées et en génère d’autre(s) en sortie.

Description tout sauf fun, je vous l’accorde. Et je m’en excuse : il est difficile de rendre la réalité de l’expérience. On est par exemple bien plus proche d’un Galaxy Trucker que de n’importe quel autre jeu de construction de réseau. Avec un puzzle tout le temps en évolution, la contrainte de minimiser le nombre de connexions et la pression de devoir aller vite mais bien : « sauter » sur un élément permet d’être celui qui le récupère mais au prix d’un malus en points; faut pas se louper (ou être près à en rire^^).

Ca fonctionne en plus très bien en solo et ça se joue très rapidement, en une demi-heure c’est plié. Mais ça ne plaira évidemment pas aux gens allergiques à l’idée de commettre des erreurs… Là aussi, le parallèle avec Galaxy Trucker est un bon test : si vous n’aimez pas l’un vous n’aimerez probablement pas l’autre.


Bear Raid. La nouveauté du lot. De la manipulation de marché pour faire un max de blé avec de la vente à découvert (entre autres). Pour 3-6 joueurs. Autant dire que ce n’est pas le plus vendeur (eh eh) du trio. A moins d’avoir passé quelques heures quotidiennes récemment sur un certain sub-reddit qui a beaucoup fait parler de lui (si tu ne vois pas, ce jeu n’est probablement pas pour toi^^).


Que faire ?

Probablement prendre le bundle avec les trois jeux. En gros, ça met Ghosts of Christmas à $1 (et les frais de port sont annoncés constant -et contenus- quel que soit le nombre de jeux pris. Au pire, vous trouverez bien quelqu’un qui s’intéressera au titre qui ne vous attire pas. Surtout que, pour la première fois, l’éditeur propose ses jeux en français.

Evidemment, après les excellents On Tour, QE, Bites etc. je suis un grand fan de cet éditeur et de ses jeux. Donc, tu n’es pas obligé de me trouver crédible. Tu aurais tort mais c’est ton droit^^.


En ce moment chez Philibert

Promo Jeux Haba -50%



Duel Pack : Saladin and Border States

Sur Kickstarter jusqu’au 15 avril. Jeux en français.
La page KS. On en discute.

Après deux wargames purs et durs (Napoléon 1806 et Napoléon 1807 - par Shakos), le français Shakos s’essaie à deux jeux plus petits.

Saladin garde encore un gros pied dans le wargame (card driven), même si teinté de jeu abstrait où les joueurs tentent de désorganiser les lignes ennemies. Le tout de façon asymétrique.


Les joueurs plus « traditionnels » devraient être nettement plus intéressés par Border States. On est ici clairement dans le jeu d’influence, de contrôle. Un genre que connait bien l’éditeur pour avoir localisé la version médiévale du célèbre Battle Line de Knizia (la meilleure implémentation amha de la série des Schotten Totten). Union et Confédérés se disputent cinq Etats indécis, les Border States, qui pourraient facilement s’engager d’un côté comme de l’autre. Et décider du sort de la Guerre de Sécession.

On reste donc dans de l’historique. Mais plus à la façon de jeux comme Watergate ou l’excellentissime Blitzkrieg! de PSC Games. Les deux joueurs doivent positionner leurs généraux sur les trois batailles (des zones d’influence) de façon à gagner les opinions des cinq états.

Le placement des influenceurs se fait en secret, face cachée. Ce qui en fera donc un jeu à conseiller aux amateurs de bluff / guessing.


Que faire ?

Chaque jeu est proposé à 24+5 (29€), le bundle pour 50€ tout rond (fdpin). Probablement pas moins cher qu’en boutique. Et sans rien encore (Stretch Goal) pour faire la différence.

Si vous cherchiez une porte d’entrée aux wargames, Saladin devrait vous donner quelques sensations tout en restant proche d’un jeu de plateau. Dans ce cas , prendre le lot peut avoir de l’intérêt (quitte à chercher un repreneur pour l’autre). Dans le cas contraire, il vaut probablement mieux attendre que Border States sorte en boutique.



Solani + The Girl Who Made The Stars

Sur Kickstarter jusqu’au 14 avril.
La page KS. On en discute.

Deux jeux qui partagent un thème (les étoiles) et la même poésie à partir de contes expliquant le ciel étoilé. Fin du poétique.

Solani est à ranger dans les jeux abstraits. La boîte fait peut-être illusion, pas le matériel. Celui-ci fait pourtant très envie, la réalisation est soignée et originale. Tout en restant minimaliste. Du Azul en plus frais, plus élégant; superbe travail. Après, il faut aimer les jeux abstraits. Annoncés pour 2-4 joueurs… ce qui est rarement vrai. Mais si bien foutu… argh!

The Girl Who Made The Stars. Plus classique, du jeu d’ouvriers. Lui est au contraire chatoyant. Presque exubérant. On est clairement plus dans ce à quoi Final Frontier Games nous a habitué : Cavern Tavern, Rise to Nobility, Robin Hood and the Merry Men, Coloma… Ils savent donc faire. Mais, en même temps, et même si je sais bien que certains vont dire « moi j’adore xxx » (moi-même, je sauverais Coloma^^), aucun ne s’est vraiment imposé comme un « incontournable ». Superbes. Pas mal. Mais guère plus.

Que faire ?

L’éditeur n’a pas démontré non plus une grande maîtrise des jeux d’ouvriers. L’abstrait est plus attirant (ou repoussant, c’est selon). Malheureusement, le tarif pour un seul jeu n’a rien d’incitatif (avec la TVA à ajouter au Pledge Manager). Et les jeux sont tellement différents qu’il sera rare de vouloir les deux (à moins de s’associer à deux). Ce qui explique probablement aussi que la campagne reste à un score honorable mais pas extraordinaire pour eux.


En ce moment chez Philibert

offre abysse janvier 2021-01



Fjords. L’australien Grail Games revient avec une nouvelle vieillerie remise au goût du jour. Et non, ce n’est pas négatif : j’ai pris plusieurs pledges chez eux (Medici, Medici Card Game, King’s Road, Boomerang qui était, pour le coup, nouveau et novateur…) et j’ai toujours apprécié leur travail.

Je suis juste surpris de les voir réaliser leur meilleur score avec un jeu de pose de tuiles qui était certes bon mais pas non plus incontournable. Surtout qu’en 16 ans, il en est sorti une palanquée de bons (et même d’excellents) jeux de tuiles… On remercie Beth Sobel pour l’illustration de la boîte; la définition même de l’illustrateur bankable… Jeu en français. Sur Kickstarter jusqu’au 13 avril. On en discute.


Floriferous. Du set collection léger par la paire magique Eduardo Baraf et Steve Finn (plus la cerise Keith Matejka -Mr Roll Player- pour le mode solo). Dans une atmosphère très nature qui rappelle leur précédent (et excellent) Herbaceous. Malheureusement, celui-ci rappelle surtout Kingdomino avec un « draft » identique. Sur Kickstarter jusqu’au 5 avril. On en discute.


Warfighter Expansion Packs Wave #3. Je ne sais même plus où ils en sont. Ils sortent tellement de packs qu’on dirait FFG gérant une licence Disney (ça me fait penser que je n’ai toujours pas préco les trois packs à 50€… ils font chier là, quand même… tout ça pour quelques cartes et des vaisseaux qu’on a déjà…). Avis aux accros. Sur Kickstarter jusqu’au 14 avril. On en discute.


Malta Besieged Deluxe Edition 1940-1942. Un très intéressant wargame solo de la série States of Siege. Malheureusement repris/« deluxifié » par Worthington, donc avec des conditions (pas EU friendly etc.) « peu » favorables. Sur Kickstarter jusqu’au 6 avril. La page KS.


Legendary Metal Coins - Season 6. De jolies séries de pièces métalliques pour améliorer nos jeux. Plus de 50 sets sont désormais à leur catalogue, dont de très jolis (lesquels, ça dépend des goûts de chacun). Attention, « petit » plaisir fortement addictif! Sur Kickstarter jusqu’au 13 avril. On en discute.

La première partie de la revue, avec les projets se terminant, est là : Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (29 mars 2021)

11 J'aime

Petite question : est-ce que cette forte augmentation des KS avec plusieurs jeux ne viendrait pas des 2 causes suivantes ?

  • Augmentation du tarif du transport maritime → il faut mutualiser le transport de plusieurs projets en un pour mieux amortir ?
  • Boutiques de jeux fermés et salons annulés → Difficile d’avoir un succès retail, on sort alors ses jeux sur KS pour sécuriser ?

Pour notre part, la logique est assez simple. Pour de petits jeux, il est très difficile de diluer les frais de port sur le prix du jeu. Si on compare Saladin qui est proposé à 24€ en KS et Napoléon 1807 qui était à 62€ la part des frais de port pour envoyer aux contributeurs est pour Saladin de 17%, et pour Napoléon de 10%. Ce qui permet difficilement de faire une offre compétitive par rapport au prix boutique. Donc faire les deux jeux à 50€ fdp-in permet de faire une offre intéressante pour les contributeurs tout en ne se sabordant pas avec le coût d’envoi des jeux.

Par ailleurs cela permet aussi de mutualiser d’autres coûts, comme indiqué ci-dessus.

2 J'aime

ah bin j’ai appris quelquechose…

ah bin tiens…

Cet homme est un criminel, un pousse au crime, il est dangereux, faut l’enfermer tout de suite !!! :mask:

7 J'aime

Macron fait tout ce qu’il peut pour ça pourtant, mais c’est coriace ces saletés, ça se laisse pas faire comme ça !

J’y ai bien cru, cette semaine. Troisième crève que je récupère de mes mini-moi en 2021, troisième curetage de nez de l’année. Et non, toujours là la mauvaise graine.

(après, pour moi, les confinements, ça ressemble un peu au bonheur absolu : moins de bruits, plus d’avions au-dessus de chez moi, des rues qui ne sont plus grouillantes et des lundis sans gueule de bois. Encore, encore! Quel dommage que ma femme ne sache pas apprécier ce moment de pur bonheur…)

3 J'aime

Ne sois pas pressé :

  • cas contact de ma nounou début mars
  • symptômes grippaux donc test anti génique => Positif
  • isolement dans une chambre pendant 7 jours avec maux de tête que rien n’arrêtent, courbatures qui font pleurer ( nausées
  • Au 8eme jour essoufflement et chute de la saturation => hôpital
  • corticoïdes + oxygène pendant 9 jours
  • retour à la maison et re isolement 7 jours
  • fini en attendant le vaccin dans 3 mois et en évitant tout variant
    Youpi…
4 J'aime