Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (26 mai 2022)

Lien vers l’article : Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (26 mai 2022) - cwowd

Semaine intéressante pour le participatif ludique avec plusieurs jeux au thème fort. Originaux. Et dont le tarif est, globalement, contenu. Cela ne sera pas le cas la semaine prochaine, qui devrait faire bien plus ma aux portefeuilles. C’est dans ces semaines-là que j’apprécie le plus Kickstarter, quand les esprits sont assez calmes pour donner leur chance à des projets moins tape à l’œil.


Dans cet article, je passe en revue (liens directs vers l’article sur site):



Notre coup de cœur

Vote très tendu cette semaine entre deux énergies [NDLR : jeu de mots bien moisi à partir du sens de Ki en japonais] fort différentes : Anunnaki et Hi Mi Ki. Mais, surtout, cinq projets entre 7 et 13% des votants. Hasard du programme ou conséquence de la possibilité, récente, de choisir deux projets (et plus un seul) ? On le saura dans les semaines à venir…


jeu Anunnaki Dawn of the Gods - par Cranio

Anunnaki : Dawn of the Gods

Sur Kickstarter jusqu’au 31 mai à midi
On en discute

Récit d’un reboot sans raison ni effet. Après une semaine de campagne, la situation est quasiment identique à ce que fut le premier essai : la plupart des soutiens (60%) sont là pour les goodies et add-ons des précédents jeux de l’éditeur (en particulier ceux pour Barrage); et pas réellement pour ce nouveau projet. 2300 backers en une semaine mais à peine un millier pour le jeu…

Le prix a certes été un peu baissé mais ce n’était de toute évidence pas le souci majeur. De toute façon, en ajoutant les frais de port, on arrive peu ou prou au prix prévu pour les boutiques (qui, rappelons-le, n’est pratiqué qu’en vente locale; et encore…). Et, en même temps, avec un all-in (incluant trois extensions) qui reste sous les 200 € (tout compris), le tarif n’a rien de choquant pour un 4X (en simplifié : un jeu de conquête-déceloppement).

Surtout que celui-ci fait dans l’original… au moins dans le thème. Des peuples aliens s’affrontent pour le contrôle du dernier endroit à contrôler, rien de surprenant. Mais celui-ci n’est autre que la bonne vieille Atlantide terrestre (avant d’être engloutie, donc^^). Dont les habitants voient ces envahisseurs extra-terrestres comme des Dieux. Comme autant de panthéons.


Voila pour le positif. Derrière…

Le thème semble quand même mince. Résoudre un combat en jouant une carte Dague contre une Baliste, quand on parle de civilisations spatiales, ça tombe méchamment à plat.

La réalisation n’est pas laide; cela fonctionne, même. Mais, dans l’ensemble, ça ne laisse pas non plus une impression extraordinaire; on s’attendrait à une baffe un peu plus forte vu le thème mythologie-aliens.

Et mieux vaut ne pas trop s’attacher aux renders des figurines : il ne faut pas espérer grand chose du plastique. L’éditeur, Cranio, n’a aucune expérience dans le domaine (et a déjà parfois du mal avec ses cartons…).

C’est finalement le principal reproche qu’on peut faire à l’éditeur : le jeu est probablement très bon mais tout dans sa présentation fait penser à un gros ameritrash bien fun. Alors qu’on est ici purement dans du jeu pour optimisateur.

Les amateurs du plastique sont certes plus habitués à lâcher les billets par grappe; ils savent tout de même reconnaître quand un jeu ne leur est pas adressé. En face, par contre, la cible du jeu semble un peu perdue entre le tarif, le plastique, le nombre de boîtes…



En ce moment chez nos partenaires



Les autres sorties de la semaine

Hi Mi Ki par Robin Red Games

Hi Mi Ki

Sur Kickstarter jusqu’au 27 mai.Jeu en français.
Le financement. On en discute

Robin Red restera une belle découverte de Cwowd qui avait fait de son premier projet, Trut, son chouchou. Et ce n’était pourtant pas gagné avec un jeu de cartes traditionnel…

Il revient sur KS avec un petit jeu d’affrontement-puzzle à base de dés.

Je vous passe le thème (des sorciers, des élémentaires etc.), il faudra faire travailler votre imagination à plein régime. Ou en rester à ce que vos yeux vous transmettent : des cubes/dés avec différents dessins qu’il faudra déplacer sur une grille de 5x6.

On est dans du purement abstrait, chacun avec trois dés dans son camp pour seules forces. Qu’on va faire rouler et tourner. Jusqu’à venir « coller » à un dé adverse pour un combat en mode pierre-ciseau-papier (enfin, bois feu et eau en l’occurrence; ce qui ne change rien).

Un jeu donc très simple dans ses mécaniques. Et aussi très sobre dans son matériel. Mais réalisé avec élégance… et sans excès. Généralement ce qu’on apprécie dans les jeux abstraits (quand on les apprécie^^).

Ce qui, finalement, se retourne un peu contre le créateur. Difficile de justifier le tarif de 40 € (port inclus) pour une petite boîte avec quelques dés et jetons. Le pledge incluant un (très petit) tapis en néoprène semble du coup plus intéressant (47 € tout compris) mais on parle là d’un tout petit tapis… qui « oblige » (???) l’éditeur à) proposer un pledge encore plus onéreux avec une « vrai » tapis de jeu. Cela n’a pas vraiment de sens (surtout que les deux tapis ne sont probablement pas réalisés en local, eux).

Bref, il manque une version qui donnerait vraiment envie de payer plus cher qu’en boutique. Une dimension qualitative. L’éditeur joue la carte de fabrication locale etc. Parfait ! C’est dans la tendance et c’est mieux pour tout le monde (enfin, sauf l’ouvrier chinois qui se retrouve sans emploi; mais tout le monde s’en fout visiblement). Mais à ce tarif, on est habitué à une certaine qualité. En particulier pour un jeu de ce genre.

Tel quel, il est évident qu’une grosse part du pledge va en subvention. Si retrouver plus tard le même jeu à un tarif imbattable en boutique est de nature à vous énerver, autant éviter.



Expansions for Kabuto Sumo, QE, On Tour Bites

Kabuto Sumo Total Mayhem

Sur Kickstarter jusqu’au 10 juin.
Le financement.

Je suis toujours surpris du succès rencontré par cet éditeur avec des campagnes multiproduits. Là où tout le monde se vautre, eux y arrivent sans l’ombre d’un doute.

Cela fonctionnait pour leurs jeux; voila désormais prouvé qu’ils n’ont pas plus de souci à mener une campagne pour quatre extensions liées à quatre jeux différents.

Tout le monde n’est pas comme moi, pile poil dans leur cœur de cible : j’ai en effet les quatre jeux et trois sont dans mes préférés. Donc pas de sujet unique pour ce projet, on en discute dans les sujets dédiés aux différents jeux : Kabuto Sumo, Bites, On Tour et Q.E.


On Tour est un de mes roll and write fétiches. Parmi les plus simples mais aussi un des plus déchirants quand on se retrouve à ne plus savoir où jouer, quand tout ce qu’on a bien fait nous amène inévitablement à devoir mal jouer ou à ne pas pouvoir bien faire. Une merveille.

Mais, pour lui, plus qu’une extension, c’est un standalone qui est proposé avec Paris et New York. Cela semble très évitable si vous possédez déjà un des précédents (USA, Europe). Le thème est toujours de planifier le parcours d’un groupe en tournée (honnêtement, un gros prétexte à ordonner des nombres entre 1 et 100).


Q.E. est le jeu d’enchères le plus surprenant que je connaisse. Vous incarnez une banque centrale et pouvez donc dépenser sans compter puisque vous faites tourner la planche à billet : « Tu la veux cette enchère ? Vas-y ajoute un zéro ! ». Par contre, pour avoir une chance de l’emporter, il ne faut pas être celui qui a dépensé le plus; celui-là sera mis hors jeu (enfin, hors décompte final). Génial, à contre-courant de toutes les habitudes. Si tu as déjà eu envie d’étrangler une joueuse pour qui enchère veut dire augmenter de 1, de 1, de 1… Ou le joueur qui tortille du cul pendant trois minutes pour décider si « payer 5 c’est la limite max, à 4 il sautait dessus mais à 6 jamais il le prend, trop cher t’es fou ?!? ». c’est un jeu pour toi. Et c’est en plus très rapide (enchères cachées en simultané).

L’extension modifie la fin de partie en permettant de revendre certaines de ses acquisitions. Histoire de se refaire un peu et ajouter de l’incertitude. Je n’en ai jamais ressenti le besoin mais l’option sera indispensable avec certains profils/groupes qui pourraient ne pas jouer le jeu. Il y en a.


Bites est un jeu très grand public qui propose une expérience assez originale. On forme un chemin de tuiles -jetons (en double couche, effet garanti) sur la table et on déplace une fourmi (superbes meeples) qui fait ses « courses ». Chaque fourmi ne se déplace que sur les tuiles de sa couleur (cinq couleurs de base et donc cinq ressources différentes) et s’arrête sur la première tuile de cette couleur sur le chemin. Vous pouvez alors ramasser la ressource/tuile juste avant ou juste après celle où la fourmi s’est arrêtée. La valeur de chaque tuile ramassée sera fixée à la fin de partie, selon l’ordre d’arrivée des fourmis : jaune, arrivé en premier, vaudra par exemple 4, vert en second vaudra 3 etc.

Pour la version de base. Tout un paquet de cartes vient ajouter des conditions différentes de scoring (quand la première arrivée vaut zéro, la partie est très différente -et bien meilleure !), de déplacement, des capacités spéciales pour une sixième couleur de tuiles (chocolat) etc. Autant dire que ce jeu ne manque pas de variété. Quinze minutes de pur bonheur. Avec n’importe qui. Et un effet visuel garanti avec de chemin de nourriture en double-couche (des malades !).

Du coup, est-il nécessaire d’ajouter de nouvelles règles ? Des variations en plus ? Probablement pas mais ils promettent des encore plus spectaculaires…


Kabuto Sumo est le jeu le plus sujet à débat de cette série. Le principe est globalement celui des pièges à couillons de casinos / fêtes foraines où vous devez poussez des pièces pour en faire tomber une. Mais en carton. Et avec des scarabées sumo qu’on essaie de pousser hors du plateau de jeu pour faire la blague thématique. Et ça fonctionne plus ou moins, selon qu’on le met entre les mains d’un joueur optimisateur (moins) ou fun (plus). Je n’ai hélas pas l’impression que l’extension apporte réellement une solution…



En ce moment chez nos partenaires

Promo : jeux Funforge à -30%



Union Stockyards p)arSolid Rock Games

Union Stockyards

Sur Kickstarter jusqu’au 10 juin. Règles en français en pdf.
Le financement. On en discute

Second projet du moment, avec Resist!, à s’attaquer de plein fouet à un thème dur. Et pari réussi aussi pour ce projet audacieux qui devrait largement dépasser les 1000 souscripteurs.

Peut-être encore plus dur que pour la lutte contre le franquisme de Resist! (parce que, finalement, les gens qui se reconnaissent dans Franco et sa dictature ne doivent pas être bien nombreux; non ?). Ici, l’auteur et éditeur part en effet à contre-courant des tendances et sensibilités en nous invitant à incarner un des fondateurs du plus grand abattoir au monde, celui de Chicago. Tellement gigantesque qu’il a fallu inverser le sens de la rivière (Chicago River) histoire de ne pas complètement pourrir le lac Michigan qui alimente la ville/région en eau.

Evidemment, il est peu probable que vous puissiez inviter un vegan à faire fortune en abattant des bestiaux par dizaines de milliers juste pour faire baisser les cours. Ou que les défenseurs de la cause animale apprécient d’optimiser votre marge en recyclant des déchets avariés dans la confection de conserves qui illumineront le réveillon de Noël des pauvres. Qui sont probablement vos ouvriers, d’ailleurs; pour la plupart des familles fraîchement immigrées d’Europe et sans le sou. Ah oui, donc ne pas inviter de syndicaliste non plus…

Mais l’auteur n’est pas juste là pour la blague. Il s’agit au contraire d’un professeur dont c’est le domaine de recherche. Il n’est donc pas là pour juger (tellement facile avec du recul) mais pour nous montrer comment a fonctionné ce système qui a alimenté en viande le plus grand pays du monde (à l’époque en tout cas, et/ou au moins dans l’esprit de ses citoyens et dirigeants). La “machine” est ignoble qui a ignoré la souffrance des hommes et femmes qui la faisaient tourner. Tout comme elle a ignoré toute forme de respect, de dignité, de salubrité ou d’hygiène. Au profit de certains ET de la nation toujours plus grande, toujours plus affamée, toujours plus ouverte sur le monde. Ce qui n’aurait jamais pu arriver sans cette machine inhumaine que furent les Union Stockyards de Chicago.

Le jeu là-dedans ? Ca semble en plus plutôt intéressant. Le principe étant que les prix de la matière première sont les mêmes pour tous.

Pour se départager, il faudra donc optimiser sa chaine (c’est dans le chaos des abattoirs de Chicago que ce concept est né, d’ailleurs; pas dans l’ordre d’une usine automobile). Diversifier ses débouchés (colles, maquillage, hygiène, pharmacie… rien ne se jette, tout peut se vendre et s’utiliser… ). Et anticiper les évolutions du marché… quitte à provoquer une évolution des cours qui s’appliquera à tous mais permettra au mieux préparé quelques bénéfices supplémentaires.

Ce n’est pas donné. Ca ne sera pas facile à sortir. Il y en aura qui vous regarderont même très bizarrement si vous leur faite ce genre de proposition. Mais vous ne le trouverez pas en boutique. Et ne verrez sans doute pas de sitôt un éditeur en reprendre le thème.



HoN Caen

Heroes of Normandie: Battle for Caen

Sur Kickstarter jusqu’au 6 juin. Jeu en français
Le financement. On en discute

Malgré les déboires vécus par Devil Pig Games (on ne discutera pas des responsabilités, ce n’est pas l’important), il est réjouissant de voir un millier de souscripteurs (pour l’instant) répondre présent pour cette nouvelle (seconde si j’ai tout suivi ?) extension de Heroes of Normandie. Le jeu qui les a fait connaître.

Un wargame moderne. Qui soigne autant l’esthétique que les mécaniques. Ce qui n’a rien d’une évidence dans le marché (la niche) des wargames.

Si vous avez envie de découvrir ce que dissimule cette étiquette guerrière, Heroes of Normandie est (à mon humble avis d’ex wargamer repenti) un des titres à envisager. Ce n’est certes pas le plus simple mais j’ai toujours pensé qu’il offrait un des meilleurs compromis plaisir / accessibilité. Il existe même un mode solo, en option… mais dont je ne sais rien. Comme toujours, il y aura certainement quelqu’un pour vous éclairer sur le forum (et en cherchant un peu, vous devriez même pouvoir trouver le jeu de base sans attendre).



En ce moment chez nos partenaires

Codes Promo - Jeux de société - Boutique Philibert



Thunderstone Quest

Thunderstone Quest: Deepwood Defenders

Sur Kickstarter jusqu’au 28 mai.
Le financement. On en discute

Un deckbuilder compétitif thématisé “aventure medfan” qui est, à chaque nouvelle version, un peu moins deckbuilder et un peu plus “aventure”. Mais toujours assez exigeant.

Malheureusement, uniquement disponible en anglais; la possibilité d’une localisation ayant été abandonnée en cours de chemin. Tristesse. Et aussi incompréhension même si on se doute bien que la richesse de la gamme, si elle fait sa force, devient un obstacle de plus en plus pesant pour une localisation.

C’est d’ailleurs la seconde difficulté d’accès : après plusieurs campagnes sur Kickstarter, le nombre d’extensions-Quêtes commence à devenir pléthorique. Treize après l’actuel KS. Ainsi qu’une extension indispensable pour qui souhaite jouer en coopératif / solo (même si ça n’est pas, et ne sera sans doute jamais, le mode de jeu recommandé. Orientez-vous plutôt vers Aeon’s End si c’est ce que vous recherchez).

Pour celui qui débarque aujourd’hui, mieux vaut avoir un transpalette à domicile (et un budget loisirs costaud)…

L’éditeur a visiblement décidé de faire quelque chose, notamment en revoyant à la baisse le ticket d’entrée. On découvre donc, lors de ce Kickstarter, une nouvelle boîte de base proposée à $50 (hors frais et taxes, ne rêvez pas). Et qui permet de jouer jusqu’à six joueurs.

Mais… comprenant une seule quête (deux dans la boîte précédente). Pas sur, du coup, qu’on s’y retrouve réellement au final sachant que chaque Quête sera vendue à environ $35.

Il est actuellement possible de se procurer une boîte de base US actuelle (donc incluant les deux premières Quêtes) pour environ 90 € (par amazon.de par exemple). Jouer à cinq ou six ne devrait pas faire une grande différence. Ou attendez la dispo boutique de cette nouvelle mouture, vous ne la paierez de toute façon pas plus cher (probablement).

Evidemment, on ne saurait trop recommander l’extension Barricades. Elle aussi revue et corrigée avec un tarif, il me semble, à la baisse. Certes, le jeu n’est pas naturellement fait pour jouer en coop. Mais cette extension ajoute surtout de quoi jouer en solo; et on sait tous que, sur ce genre de jeu, on résiste toujours difficilement au plaisir de se faire une petite partie tout seul…

Un mot rapide sur les mécaniques : le deck building est donc au cœur du jeu. Le principe ici étant de progresser dans le donjon, dans l’exploration, dans l’aventure mais aussi (surtout) de faire progresser son personnage qui va gagner de nouvelles compétences, monter de niveau etc. C’est cette montée en puissance, très proche d’un jeu de rôle, qui est très intéressante dans Thunderstone Quest et qui fait qu’on apprécie généralement ce jeu (si on aime ce genre de choses. Parce qu’il faut bien reconnaître que c’est tout de même un petit peu mécanique et, parfois, bien tortueux niveau combos).



jeu The Artemis Project - Extension Satellites & Commanders

The Artemis Project: Satellites & Commanders

Sur Kickstarter jusqu’au 4 juin.
Le financement. On en discute

Le jeu de base est disponible en français en boutique. Et Supermeeple devrait proposer sa propre campagne de financement pour la version française de cette extension.

A moins d’être un puriste de la VO, peu de raison, donc, de trop s’impliquer dans le suivi de ce Kickstarter. Au pire, si vous craignez trop que la traduction ne voit jamais le jour, laissez donc $1.

Et si vous vous demandiez, The Artemis Odyssey est un tout autre jeu, qui partage l’univers (mais c’est tout).



Cultist Chaos

Une œuvre d’artiste dont certains joueurs de Magic ont peut-être pu apprécier le style bien particulier pour des séries limitées (Magic’s Secret Lair). Est-ce ce passage qui lui a donné envie de retrouver ses créations sur un jeu de cartes ? A réserver aux amateurs, le jeu est évidemment anecdotique.

Sur Kickstarter jusqu’au 12 juin. La page KS.



Joystick Heroes

Le jeu qui vous transforme en joueur de salle d’arcade. Apparemment un jeu de dés où vous devrez gagner des crédits que vous pourrez ensuite transformer en dés (nombre variant selon la difficulté du jeu d’arcade choisi) pour réussir des high scores.

Sur Kickstarter jusqu’au 7 juin. La page KS.



Scalecolor Artist : Smooth Acrylic Paints 2

Sur Kickstarter jusqu’au 2 juin. On en discute.



En ce moment chez nos partenaires

Promo Super Meeple fevrier 2022-01



Ils se terminent



Through Ice & Snow par 2Tomatoes

Through Ice & Snow

Fin le vendredi 27 mai à 4h. Jeu en français.
Le financement.On en discute

Plus gros succès à ce jour pour l’éditeur espagnol 2Tomatoes sur Kickstarter. Et succès bien mérité tant il est difficile de trouver de véritable défaut qui mérite de leur être reproché. Le jeu est testable en ligne et semble bien fonctionner. La campagne a permis de développer la partie solo. Les bonus ont apporté une bonne dose de cosmétique intéressant, qui devrait aider à profiter de l’expérience.

Quant à l’éditeur… je n’ai jamais aimé un des jeux qu’ils ont édité et suis toujours resté très critique de leurs productions, je ne suis donc certainement pas le mieux placé pour en parler. Pourtant je dois constater qu’ils plaisent à d’autres joueurs et que cette campagnes fut en plus intéressante à suivre.



Hi Mi Ki

Voir dans les nouveautés en début de revue. Fin le vendredi 27 à 10h59.



Thunderstone Quest: Deepwood Defenders

Voir dans les nouveautés en début de revue. Fin le samedi 28 à 2h.



Brindlewood Bay Cozy Murder Mystery RPG by The Gauntlet Gaming Communi

Brindlewood Bay: Cozy Murder Mystery RPG

Fin le mardi 31 mai à 5h59
Le financement. On en discute

Quelque part, quelqu’un s’est un jour levé en se disant qu’il allait créer un jeu de rôle inspiré de la série Arabesque. Donner des copines à Jessica Fletcher pour aller enquêter en mode Book Club sur des crimes qui, forcément, sentiraient mauvais la tentacule.

Cette personne vient de me redonner un peu de foi en l’humanité.

Mieux encore : au moment de prendre deux infos pour venir vous inciter à la ruine, je découvre sur le forum qu’il y a déjà plusieurs mois, un autre individu, au cerveau tout autant dérangé, était venu nous proposer la traduction de cette merveille.

Non mais… vous êtes sérieux, là ?



Anunnaki : Dawn of the Gods

Notre coup de cœur de la semaine. Voir dans les nouveautés en début de revue. Fin le mardi 31 à midi.



### Pocket Landship: No Man's Land

Environ 1500 souscripteurs pour ce petit jeu en solo qui commence à ne plus être si petit que ça (et coûte autant qu’un “normal”). Si j’ai tout bien compris, du peu que j’ai suivi, la campagne aura aussi permis d’améliorer le jeu de base. Original. Se termine le mardi 31 mai à minuit. On en discute.



Warline

Difficile de situer réellement ce jeu qui oscille entre “abstrait”, pseudo wargame et une surcouche de jeu héroïque medfan fort peu crédible. Jeu en français. Se termine le mercredi 1er juin à 17h. On en discute.



jeu The Flood - par Bedouin Games

The Flood

Fin le jeudi 2 juin à 16h.
Le financement. On en discute

Pas grand chose à en dire. L’aspect créationniste le destine de toute façon à un public plutôt… spécialisé. Les mécaniques à un public habitué à Catane.

Si les deux te parlent, écoute ta conscience : le jeu n’a visiblement rien de dramatique non plus, il pourrait même être une bonne surprise.



Et ce sera tout pour cette semaine. N’oubliez pas que backer c’est bien, jouer c’est mieux !



Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd via Paypal.

5 « J'aime »

Pour ma part, quand je vois Cranio sur une campagne, je ferme directement la page. La qualité d’édition de Barrage, digne d’un proto, m’a échaudé

Tellement vrai ! :+1:

En fait @Thierry tes vrais coup de cœur cette semaine, c’est plutôt Union Stockyards et Brindlewood Bay… :wink:

1 « J'aime »

En réalité, ce sera plutôt les deux nouvelles boites de X-Wing, deux boosters en retard de Marvel Champions, les sets Lego Star Wars et absolument aucun créneau libre pour un mois :frowning:

Arf, la vie est parfois rude :sweat_smile:

C’est pas solo c’est solo/coop c’est très différend … et très bon en coop :slight_smile:

Et par contre le contenu est méchamment revu à la baisse vu que tu n’as plus de tuiles « boss » qui sont dans les extensions… alors qu’avant tu avais 6 boss différents jouables meme avec la limitation des quêtes de la core, maintenant tu n’as plus que les boss pour lesquels tu as les quêtes… c’est moins varié :slight_smile:

Pour ceux qui peuvent encore chopper l’ancienne core avec 2 quêtes quasi au meme prix, et barricade avec les 6 boss franchement c’est une bien meilleure affaire :slight_smile:

Si ca se passe bien en tout cas je devrais récupérer le mien dans cette config pour une grosse centaine d’euros et c’est un super deal pour le coup coté rejouabilité :slight_smile: