Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (12 avril 2021)

Revue(s) perturbée(s) cette semaine car devant faire face à deux petits monstres à occuper en permanence. Vous n’aurez peut-être pas toute l’information habituelle, j’en profiterai pour devenir un expert à Dragomino et Marvel United (je ne me plains pas en fait^^).

J’ai donc assuré au moins sur les projets se terminant cette semaine. Car au moins dix jeux en français achèvent leur financement sur Kickstarter dans les jours à venir. Vous avez bien lu; je pense qu’il s’agit d’un record. Pour beaucoup, il en manque un onzième (sur Gamefound^^). Eh bien, tant pis pour lui. Il (ce il reste encore indéterminé…) ne veut pas de nous ? Allons donc enrichir les éditeurs derrière les dix jeux qu’on intéresse.



Ils se terminent


Clash of Deck by Grammes Edition — Kickstarter

Clash of Deck

Se termine le jeudi 15 avril à 12h59. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

Pari gagné (explosé même) pour Léandre Proust. Plus de 16000 souscripteurs à l’instant où j’écris ces lignes. Et quasiment 27000 jeux à expédier. A la main (pensées émues pour sa femme qui devra l’épauler^^).

Le concept retenu pour ce reboot est aussi efficace que l’idée initiale était incompréhensible. On le répète souvent : fais simple. Encore plus simple ! Et tant pis si des tas de campagnes semblent fonctionner alors que personne (éditeur compris, probablement) n’est en mesure d’expliquer la page; elles fonctionneraient encore mieux si elles étaient simples. Et leur succès (au moins en apparence) est souvent dû à un fichier de fans qui répondent présents quoi qu’on leur propose.


Difficile de faire plus simple que cette campagne : un « starter » du jeu, 100% jouable et suffisant, pour 0€. Plus 2€ pour les frais de port. Evidemment, cela couvre aussi la fabrication du jeu et son acheminement jusque chez Monsieur Léandre (à 16000 backers, on mérite le « Monsieur »^^). Mais rien de plus, pas de bénéfices à espérer pour lui (et sa famille). Mais, au contraire, des heures et des heures d’huile de coude pour permettre ce petit miracle d’un jeu « gratuit ».

Ce jeu, pour l’avoir testé, n’a rien d’une création au rabais. Ca fonctionne. C’est même agréable à jouer. Et, preuve que cela marche, on enchaîne facilement les parties; sans voir le temps passer.


Evidemment, l’auteur-éditeur n’est pas un idiot. Il espère se refaire sur la vente d’extensions. Plusieurs « factions » existaient dans la version cut and play qu’on trouvait tous les mois dans PhiliMag. L’univers est extensible à l’infini. Et il y a moyen de créer des variations au gameplay toujours différent. Que du bonheur pour qui apprécie ce genre de chose.

Mais, au risque de me répéter : le jeu que vous recevrez se satisfait totalement à lui-même. Il sera possible de le renouveler, de l’enrichir d’extensions. Plus tard, si vous le souhaitez/désirez. L’éditeur n’a pas non plus en tête d’en faire un jeu à collectionner. Il a d’ailleurs peut-être tort de ne pas envisager un jeu sur abonnement, cela s’y prêterait parfaitement je trouve.

Pour l’instant, votre seul risque, c’est de trouver quelqu’un a qui offre Clash of Deck s’il ne vous convainc pas. Cela ne devrait pas être bien difficile…



Mage noir

Se termine le jeudi 15 avril à 18h. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

En tant qu’ancien joueur de Magic, je suis par principe très dur avec les jeux de cartes d’affrontement. On va dire les choses simplement : aucun, jamais, n’a approché a magie de l’original. Pour moi. A mon avis. Libre à vous de penser que je suis un vieux con.

Du coup, celui-ci, je l’ai regardé au départ comme les centaines de précédents. Avec dédain. Encore un qui cherche un gimmick autour de la mana; autrement dit : qui manque de la souplesse nécessaire à un bon deck-building.

Vous ne pensiez tout de même pas que j’étais infaillible, non ? :smiley:


Mage noir (éditeur du jeu éponyme - oui, c’est absurde) a en effet réalisé un joli boulot pour, justement, ne pas être un Magic-like. Rien qu’au niveau artistique, de mise en page, la volonté de ne pas « faire comme » est évidente.

Au niveau du jeu en lui-même, force est de constater que le « truc » autour de la mana n’est pas qu’un artifice. L’idée de mana commune, visible de tous, est bel et bien au cœur du jeu. Presque un jeu dans le jeu. Les deux joueurs auront donc toujours la même quantité d’énergie mais son dosage dépendra de ce qu’ils ont ajouté précédemment aux réserves. De comment ils les ont construites.

Le reste du jeu est assez classique. Mais ne sombre jamais non plus dans le bête bestiaire d’invocation. Il n’y a plus qu’à tester pour voir si la promesse est tenue ou si, finalement, ce n’était qu’un gimmick mieux mis en scène. Le pledge de base, à 45€ tout compris devrait permettre de se faire une excellente idée des possibilité réelles de cette intéressante création. Ce qui reste très raisonnable; le prix de la curiosité.

Evidemment, vous ferez comme tout le monde et prendrez la formule enrichie. Eh! Comme toujours (peu importe que ce soit le plus souvent LA mauvaise affaire^^).

Idée intéressante, originale. Réalisation de qualité qui se démarque des références. Prix d’entrée attractif. Que du bon.


En ce moment chez Philibert


Duel Pack : Saladin and Border States

Se termine le jeudi 15 avril à 20h59. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

On rentre dans le plus confidentiel. Et plutôt orienté amateurs de simulation historique même si ces deux jeux n’ont rien de wargames. Mis à part l’apparence. Tous deux reposent sur le contrôle.

Sans trop de surprise, les amateurs d’historique et déjà fidèles de l’éditeur Sharkos (Napoléon 1806, Napoléon 1807…) ont plutôt opté pour le second titre, Saladin. Des deux proposés, c’est nettement le plus proche d’un wargame où chacun tente de désorganiser les unités adverses.


Border States correspond plus à un jeu de contrôle classique, comme Battle Line de Knizia (aussi connu sous le nom Schotten Totten), Watergate ou l’excellentissime Blitzkrieg! de PSC Games : chacun essaie de pousser son influence dans les divers zones jusqu’à prendre l’avantage tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant ailleurs.

Dans le cas présent, nous sommes en pleine Guerre de Sécession et Union et Confédérés se disputent cinq Etats indécis (les Border States du titre), qui pourraient facilement s’engager d’un côté comme de l’autre.

Chacun son tour positionne ses Généraux sur les trois batailles du tour pour, selon leur prestation, gagner des influences dans les cinq Etats indécis. Une bonne part se fait en secret, face cachée; mais pas tous histoire d’avoir un peu d’information. Et exigera autant de savoir bluffer que de capacité à décrypter le plan adverse. Si vous aimez supputer (je suppute^^).

Simple et plutôt efficace. Seul défaut : on ne gagne probablement rien par rapport au tarif boutique.



V-Commandos Deluxe

Se termine le samedi 17 avril à minuit. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

Cela faisait presque quatre ans que Triton Noir n’avait rien ajouté à sa gamme V-Commandos. Après le succès de sa déclinaison dans la licence Assassin’s Creed: Brotherhood of Venice, on pensait même cette référence des jeux d’infiltration abandonnée.

Visiblement, c’était une erreur. Plus de 2500 souscripteurs actuellement, probablement plus de 3000 au final, prouvent que V-Commandos est bien vivant. Dont environ 40% de nouveaux adeptes.


Ne vous laissez pas avoir par le thème Seconde Guerre Mondiale, il ne s’agit absolument pas d’un wargame. Evidemment, le but du jeu n’est pas de récolter des fleurs pour un bouquet. Et, tôt ou tard, il faudra faire usage des armes. Mais l’essentiel du jeu consiste au contraire à ne pas se faire remarquer. A progresser aussi silencieusement, aussi discrètement que possible.


Le Deluxe, qui ajoute essentiellement des figurines, est très discutable. Mon avis est qu’elles sont inutiles; c’est souvent le cas mais, ici, cela peut aller jusqu’à nuire à la lisibilité d’un jeu justement réputé pour son style. Et ça tombe bien, leur présence est optionnelle. Si vous découvrez le jeu et son univers, cela vous permet de profiter du all-in pour un tarif très contenu (132 € hors frais de port).

Pour tous, nouveaux comme anciens, l’extension Ghost ajoute au passage un vrai mode solo. Vrai car ne nécessitant pas de jouer une équipe au complet, comme précédemment. Et aussi un nouveau système de points d’expérience, un mode campagne, de nouvelles missions etc.

On fonce sur ce qui enrichit un jeu déjà excellent. On peut réfléchir à trois fois pour ce qui est censé l’embellir.



Factory Funner, Bear Raid, and Ghosts of Christmas

Se termine le vendredi 16 avril à 6h. Jeu en français.
La page KS. On en discute.

Après s’être fait un nom avec la fabrication de tables de jeu, ils se sont forgé une solide réputation d’éditeur en quelques jeux à poser dessus. Et c’est tout le mal (disons, tout ce qui ne fera pas dans le amazing) que je pourrais trouver à redire parce que je fais partie des « fans de ». J’ai acquis six de leurs sept titres édités, j’en ai aimé cinq (en particulier On Tour, QE et Bites).


Je serai encore moins capable de lucidité vu qu’un des trois titres à l’affiche de ce Kickstarter (Factory Funner) est une nouvelle édition d’un jeu que j’apprécie particulièrement.

Je suis pourtant d’une nullité crasse à ce puzzle qui demande une bonne vision dans l’espace et de la rapidité. Mais il y a quelque chose de jouissif à l’exercice d’optimisation qu’il propose, à concilier les entrées et sorties des différentes tuiles (des usines) avec le moins de tuyaux possible. Le tout dans le fun et les loupés d’anthologie bien aidés par un système de draft au plus rapide qui pénalise le joueur trop pressé (lire : si vous allez trop vite, vous allez souffrir^^).


A lire le forum, il semble que Bear Raid soit aussi à ranger dans la catégorie « pourrait être bien plus intéressant qu’il ne le laisse paraître ». Un jeu basé sur la vente à découvert (le short selling qui a beaucoup fait parler de lui en début d’année après qu’un groupe Reddit se mobilise pour que certains titres partent à la hausse plutôt qu’à la baisse espérée/voulue par des hedge funds) n’est en effet pas ce qu’il y a de plus sexy.

Ici, cela semble pourtant bien fonctionner. Sans l’aspect toujours un peu mécanique des jeux de manipulation de marché (eh! il devrait être possible ici de gagner sans avoir acheté ou vendu une action de la partie). Mais sans, non plus, se reposer sur le seul hasard comme « Main invisible ». Un soupçon de hasard, pour rendre la chose intéressante; mais pas plus. Et beaucoup de fourberie.


Du coup, le troisième étant quasiment gratuit en prenant le bundle, vous devinez la suite. Ghosts of Christmas est le jeu le plus difficile à cerner parmi les trois. Et ce même s’il s’agit du relookage d’un jeu asiatique resté quasiment introuvable/inconnu. Une vision torturée des jeux de plis dans lequel les joueurs jouent en même temps sur trois plis en pariant sur le nombre qu’ils remporteront.

Le genre qu’on adore ou dont on comprend à peine l’intérêt. Au pire, ça se revendra pour diminuer l’addition.


En ce moment chez Philibert


Dracula: Walpurgis Night. Un petit pick up and deliver qui aurait sans doute mérité un peu plus de simplicité. Jeu en français. Se termine le mardi 13 avril à 3h. On en discute (à peine)


Fjords. Une vieillerie à base de pose de tuiles que beaucoup avaient apparemment encore dans leur Wish List. J’en ai gardé de bons souvenirs; j’ai aussi vu depuis bien des jeux à tuiles tout aussi méritants. Jeu en français. Se termine le mardi 13 avril à 17h52. On en discute


Robinson Crusoe - Collector’s Edition. Se termine le mardi 13 avril à 18h. Jeu en hongrois, coréen, portugais, swahili, tamoul, farsi, silbo, araméen, sumérien… mais pas celle que nous avons en commun. Nous, on peut aller se faire voir, et remercier le Tout-Puissant de déjà trouver le jeu et certaines extensions en boutiques. Avantage : vous pouvez garder vos reins; mine de rien, le père Ignacy y est allé à fond sur le complétisme tendance pigeonniforme. On touche l’absurde… On en discute


Legendary Metal Coins - Season 6. Si vous cherchez des pièces métalliques pour pimper vos jeux, n’allez pas plus loin. Plus de 50 sets à leur catalogue et même des sets de potions au top! Et oui, hélas, ça coûte vite très très cher. Sur Kickstarter jusqu’au 13 avril. On en discute .


Solani + The Girl Who Made The Stars. L’éditeur sait faire du beau. Au top, visuellement. Sur la jouabilité… il y a peu, j’aurais dit « loupé ». Mais, récemment, il y a eu Coloma puis Merchants Cove. Et le jugement ne tient plus. Du tout. Dommage cette fois d’avoir mélangé deux jeux certes proches thématiquement mais totalement déconnectés au niveau des gameplays. Au tarif pratiqué, il est difficile de se laisser aller à la découverte et prendre la paire. Du coup, l’envie en prend un coup… Règles traduites en français (pdf). Se termine le mercredi 14 avril à 23h59. On en discute


Nutty Squirrels of the Oakwood Forest. Se termine le vendredi 16 avril à 15h. On en discute


1815, Scum of the Earth. Se termine le samedi 17 à 0h59. On en discute



Au programme des jours à venir

Un gros qui va cartonner et une jolie brochette de « petits » qui comptent en profiter pour y accrocher leur wagon. Vu le travail éditorial réalisé par certains, cela ne serait que justice.


C’est toujours un plaisir que de retrouver Genius Games sur Kickstarter. Aucun de leurs jeux n’est jamais devenu un « incontournable » mais tous ont apporté un peu d’intelligence. C’est en effet la marque de fabrique de cet éditeur que de toujours faire des (« vrais ») jeux sur une base scientifique. Au programme d’avril : Cellulose et, donc, la biologie des trucs (un peu d’intelligence, j’ai dit^^) verts.


Transmissions a attiré mon regard. C’est basé sur l’œuvre d’un illustrateur que je ne connais pas ( Matt Dixon) et le mélange de poésie et de mécanique (robotique) me parle complètement. De la manipulation d’ouvriers « partagés » (quatre), sur une rondelle, où les joueurs développent des compétences pour mieux utiliser les robots. Si j’ai bien compris. Plus d’infos sur la page BGG.


On aura aussi une extension pour le très beau et intéressant Canvas: Reflections. Pas sûr qu’une extension était nécessaire mais si c’est l’occasion de récupérer le jeu à pas trop cher…



Le morceau de choix devrait être le retour de Marvel United. Avec, cette fois, la famille des X-Men.


Si le jeu de base est disponible depuis des mois, le reste du Kickstarter vient à peine d’être livré. Et les wow! n’ont cessé de pleuvoir depuis. Tant pour la beauté des figs que pour le jeu en lui-même. C’est rapide (15-20 minutes), c’est simple (accessible à tous), et les bonus et extensions KS en font un bac à sable coopératif exvceptionnel. Difficulté ajustable (avec des vilains, comme Thanos, qui font méchamment chauffer les neurones; je ne l’ai d’ailleurs pas encore vaincu en mode simple), setups variables à l’infini, héros finalement plus typés qu’on l’espérait (le craignait^^), jeu intéressant alors que basique…

Une totale réussite. Et un certain futur carton pour la seconde saison qui proposera en plus le matériel de la première saison. Rendez-vous mercredi à 21h (le nouveau jour de lancement chez CMON).


On regardera si Storm Weavers nous réserve une bonne surprise. Un jeu façon LDVELH sur plateau, en français, ça réveille la curiosité.


Et ce sera tout pour aujourd’hui (peut-être pour cette semaine). N’oubliez pas que backer, c’est bien. Jouer, c’est encore mieux.



Notre partenaire d’avril

13 J'aime

Toujours un plaisir cette lecture avec une cerise sur le gâteau

Jeu en hongrois, coréen, portugais, swahili, tamoul, farsi, silbo, araméen, sumérien… mais pas celle que nous avons en commun. Nous, on peut aller se faire voir, et remercier le Tout-Puissant de déjà trouver le jeu et certaines extensions en boutiques.

Tellement ça ! :joy:

2 J'aime

Merci pour la revue. Toujours au top!

Oh y a le petit Transmissions dans la review :no_mouth:

Je ne comprend ni la forme, ni le fond de cette phrase ?!
J’aurais crû que tu évoquais Robinson, mais comme il est repris dans ta revue hebdomadaire …

Mais sinon, il ne manque pas des infos concernant le KS De Monolith ? MB Ragnarok me semble quand même être un des projets les plus intéressants du moment non ?

1 J'aime

La revue du lundi parle normalement de ce qui commence et finit cette semaine :slight_smile:

C’est bien Robinson : il y a 10 jeux en français et il en manque un onzième (traduit en français, pas dans la revue hebdo…)

Il = on ne sait pas qui de l’éditeur, Asmodee ou toute autre partie prenante dans la chaîne de décision pour une éventuelle VF,

La semaine prochaine. Ça ne laissera pas beaucoup de temps de réflexion mais je peux déjà vous donner le spoil : c’est de la bombe, foncez. Si vous en restez au jeu d’affrontement (le reste est du bonus que vous ne sortirez potentiellement jamais). Et pas la peine de craquer le slip non plus, vous en aurez trop au final,

En lisant ton commentaire, je suis allé sur le topic dédié, et la page KS, alors que je n’avais même pas fait attention à cette campagne pour le plus grand bien de mes finances… et puis je suis allé voir les insatisfait sur trictrac dans un sursaut de raison… c’est fou ce qu’un petit « c’est de la bombe » m’a fait faire…
Allé, j’arrête là avant de m’intéresser aux regles… j’ai bien assez de jeu, et bien trop cher par rapport au temps que je leur accorde…
Je retourne sur SW Rebellion récupéré a prix de crevard et sur lequel le grand accroche comme un fou! Ca ira très bien en jeu « d’affrontement »…

Mais je l’ai échappé bel, tu as failli m’embarquer juste avec 1 mot… quel pouvoir!

2 J'aime

T’as tort de laisser passer ça ! :sweat_smile:

pas un jeu d’affrontement.

C’est pour ça que j’ai mis les guillemet… évidement qu’on affronte pas l’empire galactique…on fait plutôt l’anguille…
Mais faut bien que je protège mon larfeuille de ton racolage, quitte à faire preuve de mauvaise foi…

Pour l’affrontement, j’ai déjà dice throne a venir… ca suffira… et sinon, j’ai Hero realms… et Jaipur…:nerd_face:

2 J'aime

Je ne l’ai pas non plus, hein. Et je m’en passe très bien vu que je n’ai plus le temps pour ce genre de tête-à-tête ni l’adersaire (ou les adversaires). Mais pour celui qui aime ce genre de jeu, ou en recherche un, c’est vraiment une valeur de référence

2 J'aime

Je ne te demanderais pas pourquoi. Je ne me laisserai pas moubourrer. Le ticket d’entrée avec Fdp est déjà a 150$… j’en peux plus de tout ces jeux a ces prix fous…
Je suis en train de recevoir plein de gros pledge en ce moment…et là… je réalise la folie KS après plus de 3 ans de pratique…

Je vais me remettre au sport et à la guitare tiens… et me sevrer de Cwowd (ça va être chaud ca par contre…)

2 J'aime

Moi je pense succomber, je lis trop cwowd, intervient peu et succombe de temps en temps :wink:

1 J'aime

Avec des enfants en bas age, si c’est ça la raison, c’est chaud en effet de trouver du temps, et de l’énergie. Mais quand ils grandissent, la vapeur s’inverse. Et on peut se permettre des jeux qu’on aurait jamais tenté avant comme des gros narratif en campagne… ou du SW (même si il n’y a pas la finesse stratégique d’un adulte gamer aguerri)

1 J'aime

Pourquoi insatisfaits ?

je sais bien. Mais, les pauvres, ils ont déjà assez de jeux à la maison pour ne pas pouvoir tout jouer dans les 15 ans à venir :smiley:

En 10 jours à la maison, on vient d’ajouter Dragomino (devenu le nouveau best game ever) et Marvel United en mode sidekick. Il y a du temps avant d’en arriver à MB :smiley: